Hybrid Knight

Forum hybride/maître NC-16
 

Partagez | 
 

 Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Jeu 3 Mar - 16:41





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




J’avais couru toute la journée, sans m’arrêter. Des Queens m’avaient pris en chasse, et je venais seulement de les semer. Enfin, je l’espérais. Yoyami dans les mains, j’entrais dans ce bâtiment délabré, serrant mon octodon contre moi. Il tremblait, terrorisé par notre course. Décidément, on voulait encore ma peau. Je m’arrêtais pour mettre délicatement le rongeur dans mon sac, puis commençais à monter les escaliers de cette ruine, cherchant un endroit sûr pour la nuit. Déjà, il était peu probable que les Queens me suivent ici, la plupart des gens avaient peur de la ville noire.

Mais prudence est mère de sûreté. Une partie de l’escalier, menant à une mezzanine était effondrée. Je prenais mon élan, puis sautais, atterrissant élégamment sur la plateforme. Je j’étais un rapide coup d’œil, la pièce était vide, et personne ne pouvait se douter que j’étais caché là, l’endroit idéal. Caché par un mur à moitié effondré, je posais mon sac. Yoyami en sortit pour se poster sur mon épaule. Je lui caressais gentiment la tête avant de déplier une couverture que j’étalais par terre pour m’y allonger, les bras croisés derrière ma tête, admirant le ciel par le plafond détruit. Les étoiles étaient magnifiques ce soir. L’octodon se roula en boule sur mon ventre, poussant un petit couinement. Je souris.

« Bonne nuit à toi aussi, Yoya. »

Je le caressais tout en cherchant des constellations, comme je le faisais autrefois avec mon amant. Mon cœur se serra un peu en pensant à lui. Au moins, il reposait en paix, aux côtés de Dieu. Je souris encore en fermant les yeux, sans pour autant dormir. Ma foi causera ma perte.




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Jeu 10 Mar - 11:21

Le jeune taureau n’aimait pas devoir se rendre dans la ville Noire. Même si cette ville avait l’air vide, elle ne l’était pas et le savait, ayant l’impression de ressentir leur présence alors même qu’il n’en était pas capable. Et comme il était, il ne manquait jamais de sentir sa présence comme étant gênante pour ceux qui vivaient ici.

Mais il lui fallait de quoi vivre, et pas débrouillard comme il l’est, il lui est difficile de trouver un moyen de survivance suffisant dans la nature. Le commerce avec autrui était nécessaire, parce que si se soumettre à la faim ne le dérangeait pas, mourir n’était pas vraiment une option.

Il faisait déjà nuit lorsqu’il arriva en ville et, s’il connaissait un peu l’endroit de jour, de nuit, ça lui semblait être un autre monde qui voulait l’engloutir. Nath doutait pouvoir trouver quelqu’un qui lui fournirait ce dont il avait besoin ce soir-là, alors préféra-t-il trouver un endroit où passer la nuit.

Un bâtiment, à l’air abandonné, lui semblait l’endroit idéal. De toute évidence, s’il n’était pas entretenu, c’était que personne n’y vivait. Et alors il n’y aurait personne qu’il pourrait déranger. Première chose qu’il fit, c’était explorer le bâtiment. Lui qui avait toujours vécu dans la nature, en nomade, ces bâtiments en dur l’impressionnaient, l’intimidait, lui donnait l’impression d’être tout petit. À ses yeux, une centaine de personnes au moins pouvaient vivre dans un endroit comme celui-ci.

Et puis, l’étage. L’étage ! C’était fabuleux ! Il n’était jamais monté dans un escalier de sa vie, mais essaya tout de même. C’était effrayant. Jamais avant n’avait-il ainsi quitté le plancher des vaches et le simple fait de monter les escaliers le faisait se sentir mal. Comment il arriva en haut ? Il ne le savait pas trop. Son esprit semblait avoir effacé tous les événements s’étant déroulés entre les premières marches de l’escalier et le sol plat et dur de l’étage. Mais ça l’étonnait, l’impressionnait, car il savait qu’il avait traversé un fossé intraversable.

Puis il regarda l’intérieur de la pièce. Quelqu’un s’y trouvait déjà. Son premier réflexe fut de vouloir reculer pour repartir, mais le chemin derrière lui était coupé et il ne savait pas s’il saurait traverser sans tomber une nouvelle fois. Les larmes aux yeux à cause de cet imprévu, il se colla le dos contre le mur le plus proche de lui et le plus éloigné de la personne et se laissa tomber doucement sur le sol, l’observant, tentant de se faire le plus petit et le plus discret possible.

Soudain, son ventre exprima bruyamment sa faim et il lui appuya dessus pour tenter de le faire taire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Ven 11 Mar - 11:56





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Je caressais toujours le petit rongeur qui dormait paisiblement sur mon torse. On pourrait presque voir un sourire sur sa petite frimousse. Je rêvassais, à Yoya, à ma vie à présent, une vie de fuite, mais une vie libre. Je fermais les yeux, bercé par mes pensées. Peu à peu, je commençais à sombrer dans le sommeil… quand je fus réveillé par un bruit ressemblant à un gargouillement. Je me redressais, faisant tomber mon octodon dans un couinement de protestation. Je restais silencieux, l’oreille aux aguets. Le bruit se fit à nouveau entendre. Pas de doute, il y avait quelqu’un. Je me levais et m’avançais avec méfiance. Je vis alors un homme aux cheveux oranges et avec deux cornes sur la tête. Un hybride… mais de qu’elle faction ? Un Queen ? Un Knight ? Non, vu sa méfiance face à moi, c’était aussi un rebelle. Je soupirais de soulagement. Mon octodon sortit aussi de la cachette pour grimper sans hésitation sur la tête de mon vis-à-vis, poussant un nouveau couinement. Je souris.

Attends ici.

Je repartais dans la cachette pour aller fouiller dans mon sac. Il me restait des fruits, je revenais avec le sac les contenant et les lui tendis.

Tiens, tu sembles affamé. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est déjà ça.

Je gardais mon sourire, j’adorais aider les autres.

Je m’appelle Indiana, hybride cygne en fuite. Toi aussi tu es en fuite non ? Vu ta frayeur en me voyant.

Je posais le sac devant lui.

Tu m’as fait peur, j’ai cru que j’avais été retrouvé. Si tu veux, on peut partager cette cachette.

Nouveau sourire, doux cette fois.

Comment t’appelles tu ?




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Jeu 17 Mar - 10:43

Nath faisait de son mieux pour ne pas espionner la personne qui était là. Il se voulait discret et n’avait pas envie d’être là, seulement, il ne savait pas où se trouver d’autre ni même comment s’y rendre. Les gargouillements de son ventre l’embêtaient. Il ne voulait pas que ceux-ci ne dérangent l’autre personne ni ne dévoile sa présence qui n’était pas voulue et potentiellement dérangeante.

Puis l’autre personne se redressa. Le jeune hybride se raidit, des sueurs froides lui parcourant le corps, et se tassa sur lui-même, comme pour se rendre plus petit, pour disparaitre dans le mur. De toute évidence, l’autre l’avait vu. Il ne voulait pas gêner, il voulait vraiment partir mais n’avait nulle part où aller. Soudainement, une petite bestiole lui grimpa sur la tête et il poussa un petit cri de surprise, tremblant doucement. Qu’est-ce que c’était ? Qu’est-ce qu’il voulait ? Il n’en savait rien mais ne voulait pas bouger, ne pas déranger cette créature qui s’était nichée sur sa tête.

L’autre homme lui dit de ne pas bouger. Il ne répondit rien mais fit ce qu’il lui ordonna. De toute façon, il n’y avait pas trop de choix possible. Nath n’osait pas regarder l’autre personne, préférant observer le sol devant lui, ayant peur que son regard ne dérange. Lorsqu’il revint vers lui en lui tendant un sac avec des fruits, il sursauta et détourna le regard et se tassant un peu plus sur lui.

« Merci mais je… je ne veux pas vous déranger… »

Il avait parlé d’une voix basse, presque inaudible, comme s’il avait peur qu’on lui reproche le simple fait qu’il parle. L’autre hybride se présenta. Il n’aimait pas ce genre de situation, il ne savait pas quoi faire. Des larmes commençaient à perler aux coins de ses yeux. Devait-il répondre aux questions ou s’y abstenir ? D’expérience il savait que répondre aux questions qu’on lui posait pouvait déranger, mais aussi que ne pas y répondre posait problème à d’autres moments.

Finalement, toujours tassé sur lui-même, il prit l’option de répondre, d’une voix encore plus basse, prenant bien soin de ne pas regarder Indiana.

« Je m’appelle Nath… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Mar 29 Mar - 16:16





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Il semblait apeuré, le pauvre. Je le comprenais, j’étais pareil un peu plus tôt. Il me faisait mal, recroquevillé ainsi, comme si j’allais le battre. Je repris gentiment Yoya qui était perché sur sa tête.

Désolé, il est très affectueux.

J’observais le jeune homme qui fixait le sol. Pourquoi ne me regardait-il pas ? Avais-je dis ou fais quelque chose de mal ? Il sursauta et regarda ailleurs quand je lui tendis les fruits. Il se recroquevilla un peu plus même.

« Merci mais je… je ne veux pas vous déranger… »

Je dû vraiment tendre l’oreille pour l’entendre. Mais qu’est ce qu’il avait ? Je n’étais pas si terrorisé que ça quand quelqu’un me parlait non ? Et il… commençait à pleurer ? Je paniquais d’un coup. Mais qu’est-ce que j’avais dit ou fais ?! Je dû tendre encore plus l’oreille pour entendre la suite, il ne me regardait toujours pas.

« Je m’appelle Nath… »

Avec douceur, je relevais doucement sa tête, lui souriant.

Tu ne me déranges pas Nath, tu es toi aussi une créature de Dieu, tu es mon égal.

Je lui tendis à nouveau les fruits.

Tu as faim, alors ne te prives pas. Et cesse de penser que tu déranges, car ce n’est absolument pas le cas. Et si tu pouvais aussi arrêter d’agir comme si j’allais te battre ça serait bien aussi.

Je gardais toujours mon sourire, et enlevait ma chemise pour dévoiler mes plumes.

Tu vois ? On est tous les deux des hybrides, alors tu peux me parler d’égal à égal. Même si j’étais humain tu pourrais me parler ainsi.




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Mer 6 Avr - 13:12

Être en présence de quelqu’un d’autre était une chose difficile pour Nath. Lui qui n’aimait pas imposer sa présence aux autres personnes n’avait pas eu le choix que de l’imposer à cet homme. Cet homme, qui avait eu le malheur de le remarquer. C’était malheureux, aux yeux du jeune taureau.

L’autre s’était rapproché de lui, reprenant la créature qui s’était perchée sur la tête de Nath, en s’excusant. Ce n’était rien, pensait-il. S’il pouvait être d’un quelconque amusement pour cet être, il en serait heureux. Alors il secoua doucement la tête, pour indiquer que ça ne le dérangeait pas, sans être sûr toutefois de comment ce geste serait pris.

Mais pour autant, il ne regardait pas son interlocuteur. Il ne voulait pas croiser le regard des gens, par peur de les déranger. Quand à partager quelque chose de quelqu’un d’autre, c’était juste inimaginable. Il n’avait pas de problème à partager ses biens, au contraire, mais prendre quelque chose appartenant à autrui, il ne pouvait pas.

Après que Nath se fut présenté, l’homme le toucha, lui releva la tête. Ce contact lui insuffla un mouvement de recul réflexe. Pourquoi le touchait-il ? Il se le demandait, il ne voulait pas qu’on le touche. Il ne savait pas pourquoi, mais il était persuadé que ça ne pourrait que déranger.

Il se figea à la phrase d’Indiana. Une créature de Dieu ? Mais qu’est-ce que ça pouvait bien être, « Dieu » ? Il le regarda avec un air d’incompréhension mais ne posa aucune question. Néanmoins il était curieux. Qui est donc « Dieu » ?

À nouveau, il se fit offrir des fruits et ce qui semblait lui être un sermon. À se faire ainsi parler, il se croyait presque revenu dans sa tribu, parmi les siens. On lui parlait souvent comme ça, lui disant qu’il ne devait pas penser qu’il dérangeait car ce n’était pas le cas. Ceci n’eut pour effet que de le mettre mal à l’aise. S’il ne répondit rien, Nath ne toucha pas aux fruits pour autant. Ils ne lui appartenaient pas, il n’avait pas le droit de les prendre, d’autant plus que s’il en prenait, il finirait par manquer au jeune homme.

Celui-ci lui montra son hybridation. Elle était peu visible, il aurait très bien pu être un humain. Comme Nath qui n’avait d’hybride que ses gênes, son ascendance. D’une certaine façon, bien involontairement, le taureau commença à sentir de la sympathie envers ce monsieur et aussi à se sentir un peu plus à l’aise.

Il garda le silence quelques minutes, ne regardant que les plumes de l’autre hybride. Il pouvait lui parler d’égal à égal, lui avait-il dit. Mais Nath ne parlait jamais à personne d’égal à égal. Pour lui, il était un moins que rien et ne méritait pas de se voir apporter de la sympathie. Néanmoins, il osa poser une question, une simple question, dans une voix basse d’où pointait la curiosité.

« Q-qui est Dieu… ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Lun 11 Avr - 9:16





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Je souris en le voyant secouer la tête, c’était mignon. Mais j’aurais vraiment aimé qu’il me regarde, qu’il cesse de réagir comme si j’allais le battre, qu’il me traite d’égal à égal. En plus, il semblait avoir vraiment faim. Il eut un mouvement de recul quand je le touchais, me faisant faire un peu la moue, mais je me doutais bien qu’il s’agissait là d’un réflexe, pur et simple. Je reprenais mon sourire. Son air, montrant qu’il ne comprenait pas ce que je racontais me fit pencher la tête sur le côté. J’attendais qu’il me pose des questions, mais il garda le silence.

Il ne toucha toujours pas aux fruits, je désespérais à l’idée qu’il meurt de faim devant moi. Devais-je le forcer à les avaler ? Ou l’effrayerai-je encore plus ? Sans doutes, il valait mieux que je ne tente rien.

Je vis son regard sur mes plumes, me faisant sourire. Et je tendais à nouveau l’oreille pour comprendre ce qu’il me demandait.

« Q-qui est Dieu… ? »

Je souris de manière douce.

Dans mes croyances, c’est celui qui a tout créé sur la Terre et au ciel. Il veille sur nous, même si ces créations lui ont échappé.

Je levais la tête vers le plafond détruit.

Il voit tout, sans pour autant pouvoir intervenir, sinon, il nous priverait du cadeau qu’il nous a fait.

En effet, Dieu n’apparaissait pas, afin que nous gardions notre libre-arbitre. Je reportais mon attention sur l’hybride en face de moi.

S’il te plait, accepte de manger et de me regarder. Ca… ça me donne l’impression d’être un monstre, tes réactions…




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Mar 19 Avr - 14:36

Peu importe les réactions de Nath, Indiana ne se démontait pas. Le jeune taureau se demandait pourquoi il s’obstinait ainsi, pourquoi l’autre hybride voulait absolument rester avec lui, lui parler, sympathiser, alors que Nath n’est qu’un gêneur qui ne devrait pas exister. Mais au fond, ça lui faisait plaisir. Il avait l’impression d’un peu compter pour quelqu’un, alors qu’ils venaient à peine de se rencontrer. Une voix en lui lui disait que ce n’était qu’une impression, qu’il finirait par l’embêter, aussi Nath ne se permis pas d’être à son aise.

Sa question, sa curiosité, était sincère. Il y avait beaucoup de choses que Nath ne comprenait pas dans ce monde et généralement, il faisait avec. Après tout, il n’avait pas besoin de comprendre, il n’avait pas besoin de savoir. Mais ça ne l’empêchait pas d’être curieux. Cette curiosité, Indiana l’avait touchée en parlant de Dieu. Nath n’en avait jamais entendu parler, et il ne se souvenait pas appartenir à quelqu’un, encore moins à quelqu’un nommé Dieu.

Il espérait que sa question ne le dérangerait pas. Sa curiosité, il ne voulait jamais l’assouvir de peur d’embêter. Mais il put voir au sourire de son interlocuteur que ce n’était pas le cas, ce qui le rassura un peu et le fit se détendre. C’est avec beaucoup d’intérêt non dissimulée qu’il écouta les explications qu’on lui fournit.

Quelqu’un qui a tout créé… Nath avait appris que lui et les siens sont des enfants de la terre, qu’ils naissent grâce à la terre et qu’ils la nourrissent quand ils meurent. Mais il n’avait jamais réfléchi à qui avait créé leur terre nourricière. C’était donc Dieu.

Et ce Dieu veille sur tout le monde. Ça, Nath avait plus de mal à le croire. S’il veillait sur tout le monde, ça voudrait dire qu’il doit être partout à la fois. Mais Nath n’avait jamais vu personne quand il était seul. Ou peut-être ne l’avait-il jamais remarqué. S’il veille vraiment sur tout le monde, ça impressionne Nath. Pourtant, celui-ci se dit qu’il ne devrait pas veiller sur lui, qu’il devrait plutôt prendre son temps pour veiller sur d’autres personnes.

Surtout s’il voit tout. Suivant le regard d’Indiana, Nath se tassa un peu sur lui-même. L’idée avait de quoi l’effrayer un peu. Si Dieu voit tout, qu’est-ce qu’il doit penser de Nath ? Celui-ci en a peur, Dieu doit être forcément déçu de lui, c’est inévitable.

Le jeune taureau soupira. Il ne voulait pas que Dieu s’occupe de lui, il ne voulait pas qu’il se dérange pour lui, Nath se disait ne pas le mériter.

Il en était là dans ses réflexions quand Indiana lui demanda de manger et de le regarder. Interloqué par ses mots il le regarda et s’exclama vivement.

« Vous n’êtes pas un monstre ! »

Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas parlé aussi fort. Son ton était pourtant à peine plus fort que le ton d’une conversation de la vie courante, mais sa parole était néanmoins assurée, plus assurée qu’il ne l’avait été depuis le début de la rencontre. Mais ça ne dura pas longtemps. Il baissa à nouveau le regard, de même que le volume sonore.

« C-c’est moi le monstre… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Mer 20 Avr - 23:53





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Il sembla enfin se détendre, me faisant sourire doucement… et non, il se tassa encore sur lui-même. Mais je n’allais pas désespérer ! Jamais ! Il allait avoir confiance en lui et arrêter de se conduire comme si j’allais le battre ! Son soupire fit que je penchais la tête sur le côté, interrogatif. Qu’avait-il ? Il se redressa, me regardant, élargissant ainsi mon sourire… même s’il semblait plutôt interloqué. Il s’exprima alors enfin de manière audible !

« Vous n’êtes pas un monstre ! »

Je souris encore plus.

Tu me rassures ! Et je suis heureux de t’entendre clairement !

Yoya choisit ce moment précis pour monter sur ma tête et balancer joyeusement son plumeau comme un balancier devant mes yeux, en mâchouillant une de mes mèches blondes, me faisant sourire encore plus. Mais ce sourire disparu en voyant qu’il baissait à nouveau la tête ainsi que les décibels. Mais j’étais têtu !

« C-c’est moi le monstre… »

Je soupirais profondément et m’agenouillais devant lui. Nouvelle tactique, j’allais l’imiter ! Avec le même ton, je répondis.

Ne dis pas de bêtises et ais confiance en toi.

Exactement dans la même position que lui, avec un rongeur qui menait la vie dure à mes cheveux, je reprenais la parole sur le même ton.

Comment es-tu devenu ainsi ? A avoir aussi peu d'estime de toi ?




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Mar 10 Mai - 11:07

Nath s’en voulait d’avoir haussé la voix, même si en réalité ce n’était pas bien fort qu’il avait parlé. Indiana semblait heureux qu’il ait parlé si fort, mais pour l’autre hybride, ce n’était rien de bien appréciable. Il était honteux de s’être imposé ainsi alors qu’il devait au contraire se faire tout petit, inexistant.

Le petit animal avec lequel Nath avait déjà eu un contact sorti à nouveau de sa cachette. Intrigué, le taureau osa poser les yeux dessus, l’observant quelques secondes avant de reposer son regard sur le sol puis à nouveau sur l’animal. Ainsi, il regarda alternativement l’animal et le sol, entre la peur de gêner et la curiosité. En vrai, il trouvait l’animal mignon.

Puis l’hybride à plumes s’agenouilla devant son compatriote aux fausses cornes, faisant se coller celui-ci davantage contre le mur se trouvant juste derrière-lui, comme s’il voulait y disparaitre. Pour autant, il ne le regarda pas et mis fin à ses vas-et-viens entre l’animal et le sol, fixant obstinément les yeux sur le sol.

Il lui demandait d’avoir confiance en lui. Mais de son point de vue, Nath avait pleinement confiance en lui. Il savait très bien ce qu’il devait faire et se savait capable de le faire. Tout d’abord il ne répondit pas, rassemblant ses mots, trouvant une façon de lui dire sans pour autant être irrespectueux.

« Avec tout mon respect… Je ne vois pas ce que vous voulez dire. J’ai confiance en moi et j’ai l’estime de moi que je mérite… »

Encore une fois, sa réponse était basse et il ne regardait pas son interlocuteur dans les yeux, préférant garder le regard sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Sam 21 Mai - 10:19





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Je souriais à l’hybride devant moi. Il semblait apeuré… Je voulais qu’il s’affirme un peu... Même un minimum… Je souris en le voyant intéressé par Yoya, qui couina un peu, venant vers lui, se posant sur son arrière-train, le regardant, penchant la tête sur le côté. Nath posa son regard alternativement sur l’octodon et sur le sol… Je ne savais plus comment réagir. Yoya lui s’approcha encore, venant gentiment se coller à l’hybride, couinant encore un peu.

Il se colla encore plus contre le mur quand je m’agenouillais en face de lui… on aurait dit qu’il voulait s’y incruster et ne plus s’en détacher. Il fixa à nouveau le sol, à mon grand désespoir… L’octodon protesta, revenant se coller affectueusement.

« Avec tout mon respect… Je ne vois pas ce que vous voulez dire. J’ai confiance en moi et j’ai l’estime de moi que je mérite… »

Je soupirais… Il parlait toujours aussi inaudiblement, et j’ignorais complètement comment je faisais pour le comprendre. Il fixait obstinément le sol.

Pas à mes yeux. Tu te sous-estimes trop, tu ne regardes pas les autres quand ils te parlent et quand tu ouvres la bouche, c’est pour parler en mode muet.

Je lui souriais toujours.

Alors, s’il te plait… arrête un peu d’agir ainsi. L’estime que tu mérites est bien plus grande que celle que tu te donnes.




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Mar 24 Mai - 22:25

Quand l’animal se colla contre lui, Nath sursauta un peu. Non, cet animal ne devait pas s’attacher à lui. Ce n’était pas bon pour lui. Nath n’était pas quelqu’un avec qui il fallait sympathiser car il n’apportait rien de bon à personne. Cependant, il n’osait pas le repousser physiquement, ne voulant pas l’embêter ou pire, le blesser.

Visiblement, l’autre jeune homme n’était pas d’accord avec le jeune taureau. Il pensait qu’il se sous-estimait, qu’il méritait plus d’estime qu’il s’en donne, mais ce n’était pas son avis. Malgré ça, il ne tenta pas d’affirmer ce qu’il pensait. Après tout, les gens n’aimaient pas être contredits et Nath ne voulait pas embêter. Alors il resta muet.

Ne regardant toujours pas son interlocuteur, il avait une folle envie de pleurer mais se retint un minimum. Il n’avait pas envie d’être là, mais partir d’une discussion n’était pas quelque chose qui se faisait. Il était tiraillé entre son envie de ne pas déranger et son envie de ne pas être malpoli, mais il ne bougea pas, restant tassé contre le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Ven 27 Mai - 21:24





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Il sursauta quand Yoya vint vers lui. Je commençais à désespérer. Étonnant venant de ma part… mais cet hybride semblait… brisé ? Oui, C’était le mot, brisé. A avoir une si basse estime de lui, on avait dû le rabaisser plus bas que terre pour qu’il agisse ainsi. Il semblait vraiment mal à l’aise, j’avais l’impression de le torturer. Je soupirais… il y a des âmes qui ne veulent rien entendre, et personne n’y peut rien. J’attrapais doucement Yoyami, le mettant sur mon épaule et laissais le sachet de fruits à côté de Nath.

Pardon de t’avoir dérangé et mis mal à l’aise. Je te laisse tranquille, j’espère qu’un jour tu verras à quel point tu te sous-estime.

Je retournais là où j’étais pour récupérer mes affaires, remballant tout ce que je possédais. Le jour pointait, je devais partir. Je me relevais et commençais à partir, m’arrêtant devant Nath, je lui souris.

J’espère que nos chemins se croiseront à nouveau. Fais attention à toi.

Je m'approchait à nouveau et déposa une gourde d'eau.

Moi en tout cas, je t'aime bien.

Sur ce, je me redressais, mettant mon sac sur une épaule, souriant à l'hybride, avant de lui tourner le dos pour m'apprêter à partir.




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Jeu 2 Juin - 14:39

Cet hybride qui semblait si résolu à tenir compagnie à Nath soupira. Aux yeux du jeune taureau, c’était inévitable qu’il finisse par être abandonné par celui-ci. Après tout, si disait-il, il n’est qu’un gêneur, quelqu’un que personne ne voudrait fréquenter. Cependant il était tout de même étonné de voir Indiana ainsi.

Ce qu’il lui dit lui mit les larmes aux yeux. L’autre hybride ne comprenait pas. Il ne comprenait pas que ce n’était pas lui qui gênait, mais plutôt Nath. Que s’il voulait continuer à le fréquenter, il finirait par le regretter. Abasourdi, il ne savait quoi dire mais se rendit compte que mine de rien il s’était un peu attaché à Indiana.

Il l’observa rassembler ses affaires et déposer une gourde d’eau à son attention. L’étonnement était plus que visible sur son visage. Malgré tout, il continuait à s’inquiéter pour lui, non seulement verbalement mais aussi par ses actes.

Alors qu’Indiana était sur le point de partir, le corps de Nath bougea tout seul et avant qu’il ait pu se rendre compte de quoi que ce soit, le bovin était contre le dos de l’autre hybride, ses mains accrochées à ses vêtements, des larmes coulant sur son visage. Pendant un instant qui lui parut une éternité, il chercha ses mots, n’ayant pas la moindre idée de ce qu’il pouvait dire, toujours choqué de savoir que quelqu’un l’appréciait.

« Merci… »

Ce fut finalement le seul mot qu’il réussit à prononcer, de sa voix toujours aussi inaudible, étouffée par les vêtements d’Indiana contre lesquels il était mais aussi par les larmes qui envahissaient son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Dim 12 Juin - 14:59





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Je voulais rester avec Nath, mais je ne voulais pas non plus l’ennuyer… Alors je préférais partir, c’était mieux comme ça. Je m’apprêtais à partir, mon octodon sur l’épaule. Je lui laissais de quoi survivre pendant un temps. Quel fut mon étonnement en sentant l’hybride contre mon dos. Je m’arrêtais net, sentant les mains de Nath accroché à mes vêtements. Devais-je continuer mon chemin ? Non, je ne voulais pas au fond. Avec hésitation, je mettais mes mains sur celles de l’hybride.

« Merci… »

J’eus un sourire doux, sentant son visage dans mes vêtements. Je caressais toujours ses mains doucement.

C’est normal. Je t’apprécie beaucoup.

Je marquais un temps.

Tu veux que je reste ?




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Mar 21 Juin - 17:05

Nath ne voulait pas rester seul, mais il ne pouvait pas se résoudre à demander que quelqu’un soit à ses côtés, ne souhaitant pas déranger quiconque. Mais cet hybride, Indiana, c’était différent avec lui. Le veau se sentait un attachement grandissant pour lui, gêné par ses propres sentiments. Il ne voulait pas qu’il part, et si son esprit ne voulait pas bouger et le faire comprendre, son corps, lui, le ferait tout seul puisqu’il le fallait.

Mais avec cet acte irréfléchi, Nath avait eu peur de froisser, de déranger son nouvel ami. Il se sentait mal, se demandant ce qu’il pouvait faire. Il voulait le lâcher, mais ne pouvait pas se résoudre à le faire, ayant peur que celui-ci l’abandonne et qu’il disparaisse.

Les larmes lui montaient aux yeux et finirent par déborder sur ses joues. L’autre hybride était si gentil avec lui. Ces caresses sur ses mains lui rappelaient sa mère, sa famille qui lui manquait tant mais qu’il avait quitté pour ne plus être un fardeau. Et voilà qu’il continuait à être un fardeau pour d’autres. Il s’en voulait.

Et voilà qu’on lui disait qu’on l’appréciait. C’était trop pour le pauvre hybride sauvage qui avait fait de son mieux pour rester éloigner du monde, pour ne pas déranger les gens, mais qui manquait cruellement d’affection. S’il voulait qu’Indiana reste ? Bien entendu. Mais à travers ses larmes, il ne pu l’exprimer qu’avec un léger hochement de tête qu’il pensait que l’autre ne remarquerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Dim 3 Juil - 18:34





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Je le sentais pleurer. Mon haut se mouillait de ses larmes. Je me retournais et l’enlaçais, lui offrant ainsi une étreinte qui se voulait réconfortante. Je voulais qu’il se sente bien, qu’il cesse de se croire inférieur. Je souris doucement, lui caressant doucement la tête, toujours dans ce but de le mettre à l’aise, de calmer ses pleurs. Je savais qu’il avait peur de m’ennuyer.

Je le berçais doucement, continuant mes caresses, le serrant dans mes bras. Qu’il se sente bien… qu’il arrête de penser qu’il gêne. Il pleurait, et moi je continuais de le bercer. Je finis par s’assoir, faisant attention à le garder contre moi. Je refusais de le lâcher. Je me sentais… responsable de lui. Je continuais de le bercer doucement, le serrant contre moi, lui offrant ainsi un endroit où il pouvait se replier, où il pouvait se réfugier.

Il hocha doucement la tête à ma question, sans me répondre explicitement, mais j’avais compris depuis longtemps qu’il voulait que je reste. Je souris encore, le gardant près de moi.

Alors je reste…




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Jeu 7 Juil - 12:26

Une étreinte. Cela faisait combien de temps que Nath n’en avait plus reçu ? La dernière fois devait être quand il était encore veau, de la part de sa mère ou d’une de ses sœurs. Ce genre de choses, ça ne se faisait pas trop chez lui. Mais ça lui faisait plaisir. Ça lui plaisait. Il se sentait bien et instinctivement, il commença à fermer les yeux.

Avec cette étreinte, toute la tension de l’hybride s’évanouit. Son corps se détendit très perceptiblement et les pleurs cessèrent rapidement alors que les deux hybrides retournèrent se mettre assit sur le sol. Nath se sentait bien, pour la première fois depuis des années.

Alors qu’Indiana indiquait qu’il restait, le jeune taureau fit entendre sa voix, calme et posée, claire et audible pour la première fois depuis longtemps.

« Merci. »

Il lui était reconnaissant, extrêmement reconnaissant. Se blottissant contre lui, Nath ne pensait à rien. Du moins, il tentait de ne penser à rien. Mais alors qu’il était si bien, d’autres réflexions vinrent l’assaillir. Lorsque le matin sera venu, Indiana et Nath seraient obligés de reprendre leur route chacun de leur côté. Est-ce que le taureau saurait vraiment surmonter ça ? Il tentait de ne pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Mer 13 Juil - 13:41





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Je continuais d’étreindre tendrement Nath, lui offrant ainsi un cocon rassurant et confortable. Je voulais qu’il se sente bien, à l’abri, et qui sait, qu’il s’endorme peut être. Il avait sans doute besoin de repos. Je le berçais doucement, lui caressant aussi la tête. Je le sentis se détendre, à mon grand soulagement. Cela fit apparaître un sourire doux sur mon visage. Il cessait aussi de pleurer, il semblait bien.

C’était la première fois depuis longtemps que je faisais preuve d’autant de tendresse, comme si j’avais un petit frère dans les bras. Je souris encore plus en entendant sa voix, de manière audible, une jolie voix.

« Merci. »

Je souriais encore, heureux, le berçant toujours, lui offrant un minimum de confort.

De rien. Je le fais avec plaisir.

C’était vrai, je ne me forçais pas, au contraire. J’étais heureux de lui apporter mon affection, alors que l’hybride se blottissait contre moi. Souriant toujours, je le serrais dans mes bras. Mais je savais qu’au matin, on devra sans doute se séparer. Je l’embrassais sur le dessus de la tête.

Ca te plairait, de voyager avec moi ?




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Lun 18 Juil - 13:55

Se voir apprécier, réconforté, étreint par quelqu’un était quelque chose que Nath n’avait plus connu depuis très longtemps, trop longtemps. Il avait cru que ça ne lui arriverait plus jamais, qu’il était condamné à vivre dans sa bulle de solitude.

Mais Indiana avait réussi à la percer. Il avait réussi à y pénétrer et à faire s’ouvrir un peu plus Nath à autrui. Et le jeune taureau s’attachait de plus en plus, au fur et à mesure que les secondes passaient, à la personne contre laquelle il se blottissait. Il n’avait pas la moindre envie de le quitter, au contraire, s’il pouvait, il le suivrait comme son ombre.

Et l’opportunité lui en fut donné. C’était inespéré pour le jeune hybride sauvage, Indiana lui proposa de voyager avec lui. Ouvrant et refermant la bouche comme un poisson hors de l’eau, regardant le jeune homme avec des yeux ronds, il senti les larmes lui monter aux yeux et bientôt déborder sans qu’il ne puisse rien y faire. C’était vraiment trop beau pour être vrai.

Ne parvenant à dire le moindre mot, il ne fit que se blottir davantage contre lui en hochant frénétiquement la tête. Oubliant sa peur de déranger pendant un instant, il sentit le voile de la solitude se lever et espérait que plus jamais il ne retombe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Mar 19 Juil - 12:33





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Je continuais de le garder dans mes bras. J’appréciais vraiment beaucoup Nath, bien qu’il ne soit pas très bavard, mais ce n’était pas grave. Je l’aimais comme il était, avec sa gêne et sa timidité, bien que ça serait une victoire pour moi qu’il parvienne à les vaincre. Je le serrais plus contre moi, le berçant toujours.

J’étais heureux de le voir se blottir, m’accorder sa confiance. Je ne voulais pas le laisser seul, un parce que je m’étais attaché à lui, et deux, parce que j’avoue que j’étais las de ma solitude. La compagnie d’un octodon, c’était bien, mais ça ne remplaçait pas la compagnie d’un humanoïde. A ma proposition, ses yeux devinrent ronds, il ouvrait et fermait la bouche sans parler. Je lui souriais doucement, m’apprêtant à lui dire de prendre son temps, voyant qu’il allait sans doute pleurer. Je commençais à paniquer, j’avais encore fait une bêtise ? Et voilà qu’il pleurait, je le berçais plus, espérant le calmer… que devais-je faire face à ça ?!

Il se blottissait encore, et moi, j’étais perdu, ne sachant que faire pour le réconforter. Quel fut mon étonnement en le sentant hocher la tête de manière frénétique. I.. il acceptait alors ? J’eu un soupir de soulagement, heureux, le serrant plus contre moi. C’était donc des larmes de joie, ouf !

Je m’allongeais doucement, le serrant contre moi, l’entrainant avec moi.

Dormons un peu alors, on l’a bien mérité.




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Mer 27 Juil - 14:53

Nath s’attachait beaucoup à l’autre hybride. D’aucun aurait dit qu’il s’attachait même beaucoup trop. Mais pour le jeune taureau, il n’y avait pas de mal possible, si ce n’est celui qu’il pouvait infliger à l’autre de par sa présence au moins. Il ne pensait pas, comme d’autres auraient pu y croire, qu’il puisse éventuellement se faire trahir. Ça ne lui traversait même pas l’esprit, tant la confiance qu’il plaçait en Indiana était forte.

Ils allaient voyager ensemble et ça faisait plaisir à l’hybride sauvage, lui qui n’avait jamais voyagé qu’avec sa famille. Mais s’il avait quitté sa famille, c’était parce qu’il les gênait. Saurait-il ne pas être un fardeau pour cet hybride qui était si gentil avec lui ? Il ferait tout pour, en tout cas. Sinon, il quitterait Indiana comme il avait quitté les siens.

Mais pour l’instant, leur périple n’avait pas encore commencé. Indiana se coucha, emportant Nath avec lui. Il fallait qu’ils dorment, mais la vachette se demandait s’il parviendrait à trouver le sommeil. De sa douce voix, il souhaita la bonne nuit à son camarade et ferma les yeux.

Le sommeil l’emporta immédiatement et il passa une nuit pleine de tourments. Mais lorsqu’il se réveilla en sursaut, le soleil levé avait déjà fait disparaitre toute trace de ses rêves de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Sam 30 Juil - 9:33





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Peu à peu, le sommeil m’emportait alors que je serrais Nath dans mes bras, cherchant toujours à lui offrir une étreinte réconfortante. J’aimais beaucoup l’hybride, et j’étais ravi qu’il veuille voyager avec moi. Je ne serai plus seul, et lui non plus. Cela me faisait vraiment plaisir, à un point que je ne saurais définir.

Finalement, je plongeais dans un sommeil doux et réparateur. Un sommeil paisible comme je n’en avais jamais eu depuis je ne sais combien de temps… cela faisait vraiment longtemps en fait que je n’avais pas aussi bien dormi en pleine nature. Je dis en pleine nature, car je me souviens d’un court « séjour » chez un dresseur d’Arcadia, qui m’avait offert asile. Je m’en souvenais encore… et lui ? Il m’avait sans doute oublié, sans aucun doute.

Je serrais encore l’hybride veau dans mes bras. J’avais peur qu’on me l’arrache, de ne plus le retrouver au réveil. Finalement, mon sommeil devint agité. Je murmurais de temps à autres le prénom de mon nouvel ami. Je le sentais agité lui aussi… mais je ne parvenais pas à me réveiller pour le réconforter comme il se doit. J’avais si peur d’ouvrir les yeux et de ne plus le voir dans le cocon que lui offraient mes bras…

Finalement, une douce chaleur et une lumière tout aussi douces me réveillèrent. J’ouvrais doucement les yeux, voyant le soleil bien levé. Je regardais alors dans mes bras, Nath était toujours là, et réveillé. Je lui souris doucement, lui caressant la tête.

Bonjour… bien dormi ? Tu veux manger quelque chose ?

Aujourd’hui commencerait notre voyage à deux. Il lui fallait des forces, absolument. Je ne voulais pas le voir s’effondrer devant moi, non pas parce que cela m’ennuierait, mais plutôt parce que je m’inquiétais vraiment pour mon ami. Je ne voulais pas qu’il lui arrive malheur, je le protégerai, je m’occuperai de lui. Je ne voulais pas le perdre, en aucun cas…




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Mer 10 Aoû - 13:04

En voyant Indiana à son réveil, Nath était pris de deux envies. La première était de rester dans ses bras, de s’y blottir comme il s’était blottit dans ceux de sa mère lorsqu’il était enfant, en quête d’affection, d’amour, d’une personne qui veuille bien de lui. La seconde était de partir, de s’éloigner de l’autre hybride pour ne plus lui imposer sa présence, de ne pas le déranger davantage. L’appréciant vraiment, il ne voulait que son bonheur.

Mais alors qu’il tergiversait, Indiana se réveilla et lui caressa la tête. Non, il ne pouvait pas partir. Cette caresse, il l’appréciait trop. Tout ce qu’il voulait c’était se jeter dans les bras du cygne, se blottir contre lui, être égoïste pour une fois, mais là encore il n’osait pas. Pour toute réponse à ses deux questions, Nath hocha la tête, regardant le jeune homme un peu comme un animal regarde un humain qui s’occupe bien de lui.

« Et toi, tu as bien dormi ? »

C’est d’une voix douce, un peu faible mais pas aussi faible que la veille, qu’il s’enquit de la nuit de son ami. À ses yeux, c’était ce qu’il y avait de plus important, plus que sa propre santé. Il ne fallait pas que les autres, d’autant plus les personnes étant chères à ses yeux, soient mal d’une façon ou d’une autre. Nath avait pour but de faire tout ce qui était nécessaire pour que ça n’arrive pas.

Et de la façon dont il appréciait Indiana, il aurait été capable d’aller jusqu’au bout du monde ou même de quitter ce monde simplement pour qu’il ait un chouïa de confort supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   Dim 21 Aoû - 20:09





° Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis] °
* Indiana *




Je serrais Nath dans mes bras, tendrement. Je voulais prendre soin de lui comme d’un petit frère, et c’est ce que je ferai. Nath sera mon petit frère, je le protègerai quel qu’en soit le prix à payer. Je ne le quitterai jamais. Je m’étais rapidement attaché à lui. Cette pensée me fit sourire, sourire qui s’attendrit en posant mon regard sur le petit veau. Il était mignon. Je passais doucement ma main dans ses cheveux, avant de lui embrasser le front. Je lui demandais alors s’il avait passé une bonne nuit. Il hocha la tête, me faisant sourire plus. Son regard était attendrissant lui aussi… en fait, tout me faisait fondre dans ce petit veau.

« Et toi, tu as bien dormi ? »

Sa voix était douce, douce et faible, bien que plus forte qu’hier. Je souriais encore plus.

Très bien.

À contre cœur, je m’écartais doucement, me relevant et le regardant.

Tu n’as pas froid au moins ?

Dans le doute, je sortais une couverture de mon sac pour l’enrouler autour de l’autre hybride. Je sortais ensuite un peu de lait et des fruits de ce même sac, apportant le tout devant le veau. Yoya vint nous rejoindre en couinant un peu. Je souriais encore et sortit un morceau de pain dur que je lui donnais. Le rongeur se mit sur son derrière pour grignoter ce que je lui offrais. Je reportais ensuite mon attention vers Nath, mettant les fruits et le lait entre nous.

Aller, sers toi. Il faut prendre des forces.

Ma voix était douce, tendre, rassurante, fraternelle. Je m’inquiétais vraiment pour lui.




Paroles d'Indiana, Paroles autres personnages, Paroles PNJs, Pensées d'Indiana, Narration
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un abri pour la nuit... [PV Nath Crin-de-Rubis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Coup de main d'une nuit pour un retour sur Clermont
» cherche joueur pour assault nuit noir !!!!
» [CR Suisse Romand 2012] Préinscription pour le DRAFT
» [CR de Nantes] Pronostics (pour se détendre)
» Un abri pour le corp, une maison pour l'âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Knight :: Bâtiment délabré-