Hybrid Knight

Forum hybride/maître NC-16
 

Partagez | 
 

 Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Dim 11 Oct - 20:39



Dvir Fenrisulf



Prénom(s) : Dvir.
Nom : Fenrisulf.
Âge : Bientôt trente ans.
Sexe : Mâle.
Orientation sexuelle : Inconnue.
Groupe : Clan Humain.
Royaume : Arcadia.
Rang : Noble.
Métier : Capitaine de la division 2 des Guardians.
Pouvoir : Ombre.
Effroi visuel:
 


Caractère
Je n’ai jamais aimé ton visage, ni tes manières. Quand je t’apercevais, je voulais changer d’air, échapper ta lourdeur, ta terreur. Je te trouvais immonde dans ta suffisance, je ne souhaitais qu’une chose : trancher ta gorge comme sentence. Je sais. Je ne suis pas la seule. Je dois attendre, bien d’autres avant moi veulent ta mort. Je serre les crocs, je serre les poings, je sais. Beaucoup le font, en te fréquentant, en t’ayant croisé un jour. Mais moi, tu me débectes, tu n’es qu’acide et poison, sulfure et trahison. Dvir, un crachat amer sur le sol sale, je te hais.

Le silence se faisait sur ton passage, je m’en rappelle, je pensais que c’était du respect, il s’agissait de mépris. Ta réputation te précède : tu pourrais être aimable, gentil malgré ton aura angoissante, équilibrer ce don qui te fait défaut. Mais non, tu es un enfoiré, je le clame haut et fort, je brandis cette bannière, je hurle cette conclusion avec conviction. Tu mourras seul, tu pourriras dans ton amertume et ta colère, dans ton horreur et ton égoïsme. Tu auras beau cherché à t’en dépêtrer, tu y resteras à jamais emprisonné. Car tu le mérites.

Je prenais ta rareté de mots pour de la sagesse, ce n’était que mépris. Si certains ne te portent pas dans leur cœur, tu en fais de même, tu l’as cherché, et si parfois l’injustice se fait contre toi, elle sera justifiée plus tard par tes actes. Tu es fidèle à un seul homme, toi-même, et tu feras tout pour te sortir de la merde te servant d’existence. Et je prierai pour que tu échoues. Et je sais que tu iras contre tout dieu existant pour lui donner tort. Dvir, je te laisse cela : tu n’abandonnes pas. Si tu sembles désintéressé par une situation, il n’en est rien, tu le seras si elle te permettra de sustenter tes ambitions.

Dvir, t’es le genre impassible qui semble ne pas agir, et finalement, dans chaque évènement te portant influence, tu y laisses ta trace, directement, ou indirectement. Tu agis, tu n’hésites jamais, tu ne regardes pas en arrière, tu n’as de regrets. Au fond, c’est pourquoi on pourrait avoir peur de toi, pas de ton éternel effroi, non, mais de ce code de conduite… Il est inexistant. Tu es de ceux coupant des gorges et cachant les preuves, de ceux prenant les pires décisions quand la majorité tremble à cette idée. Tu es de ceux empoignant à pleines mains un enfant de traître, donner l’exemple aux mères en lui coupant la tête. Et on te hait, et on te juge, et sur ce chemin recouvert de sang et de malédiction à ton égard, ton regard reste droit, fier, et sans faiblesse. Tu abandonneras un homme de ta division pour garder en vie les plus nombreux. Et tu jetterais le Roi même en pâture si cela avantageait la meilleure des solutions, dans le meilleur de tes mondes possibles.

Mais moi, je le sais, je le sais pour t’avoir fréquenté, pour t’avoir effleuré. Tu es faible, un faible montrant les crocs lorsqu’il desserre les mâchoires, qui ne démord jamais malgré ses déboires. Tu ne pleures pas, tu ne cries pas, tu souffres en silence, tu ne pries pas de dieux excepté toi-même. Quel égocentrique tu fais, tout ce qui t’anime est cette colère constante, amassée depuis l’âge de comprendre. Une colère noire, douloureuse et froide, envers toi-même, envers les autres, envers chacun, venant de ce contrôle de ton don et ses conséquences aussi physiologiques que psychologiques.

Ton cynisme et ta franchise viennent de cette haine imposante. Car tu es de ceux affichant publiquement les défauts de ton interlocuteur, autoritaire et rabaissant, tu détruis pour mieux reconstruire, à ta façon. Tu es celui qui dit les choses interdites, sans hésitation, sans chuchotis, d'un ténor assuré et glacé. Persévérant et stratège, charismatique et antipathique, on te laisse cela : si tes méthodes laissent autant à désirer que ta sociabilité légendaire, tu restes un élément de choix pour les décisions officieuses et monstrueuses, s’il y en a, pour les morts et les combats, pour retourner sans hésitation une jeune fille contre sa mère, un couteau dans sa jolie petite paume.

Tu es un enragé froid, délicat, faible, blessé et terriblement féroce. Dvir, je te hais, car tu n’as pas peur, car la peur est ton amie, ton amante, ton début comme ta fin. Ce que l'humain s'effraie ne t'atteint pas ; la solitude, la douleur, les horreurs et les pertes ne sont que poussières qui te subsistent. C’est en ça que tu n’hésites pas, que tu te dépêtres d’elle pour te venger, nourrir ta rancune, rabaisser ceux qui ricanent à ton égard. L’air d’ignorer, tu retiens simplement les visages, ceux qui tomberont en premier sous le poids de ta mégalomanie. Dvir, je te hais, car la peur ne te freine pas, et tout te semble alors possible, tu sauterais des ravins pour arriver à tes fins, toute solution est bonne, aucune n'est pis.

Je pourrais dire bien plus sur ton cas, Dvir. Je pourrais parler de ton désir insatiable de tout contrôler, de ta frayeur terrible des miroirs, de ta capacité à utiliser toute option possible pour réussir, de ton frôlement de la loi qui va même jusqu’à la dépasser, et de ton désir insatiable de t’élever. Je pourrais parler de ton grondement lorsque tu t’effondres, te haïssant dans ta faiblesse, de tes mots crachés à travers ton hémoglobine, si je te regardais avec pitié. Je pourrais susurrer sur ton hypocrisie et tes mensonges, de ta fabuleuse capacité à trahir tes plus proches amis. Je pourrais ajouter qu'il faut prier pour ne pas t'intéresser, car ce qui t'attire et t'attise, tu as tendance à le brûler à ton toucher. Je pourrais murmurer la frayeur que tu fais régner à ton passage, et les traces d’écœurement qui la suivent, autant que ta responsabilité sur ta division. Mais je ne ferais que répéter une histoire bien longue, de celle d’un enfant aux larmes de sang et d'un adulte observant d'un œil morne les cauchemars des passants.

Je n’ai pas besoin de ta pitié. Baisse-les yeux, si tu ne veux pas les retrouver crever. Tu me hais ? Comme tant d’autres. Car je sais ce que tu es, car je connais ce regard d’angoisse et de dégoût envers moi, je m’en repais. Tu n’y peux rien, tu es comme ça, hybride ou humain, tu es un être vivant à travers un rêve et un espoir. Et tu finiras comme tant d’autres à te plaindre de ton sort injuste. Alors, qui est celui qui t’a tout pris ? Moi ? Fais-moi rire. Tu es seule responsable de ta vie, tu t’es toi-même foutue sur mon chemin. Traite-moi de tous les noms, déteste-moi, tu n’y changeras rien ; si tu ne peux me défaire, alors je te réduirais en miettes. Dans ce monde, la gentillesse et la générosité existent. Elles ne sont simplement pas mon créneau.

Je voulais simplement te faire aimer... Comme tant d'autres, j'ai lamentablement échoué. Monstre.



Physique
Je ne t’ai jamais trouvé beau, et je mentirais en te nommant laid. Lorsque je t’ai vu, la première fois, ce sont tes yeux qui m’ont laissé le plus imprégnant des souvenirs. Ils n’étaient pas normaux, ils étaient cernés et d’un vert d’eau maladif, inflexible et insensible, aux pupilles longilignes. Ils étaient aussi angoissants que ta personne, cachant bien des pensées. Ils n’étaient pas humains, à mon sens, ils arrachaient des frissons par le mur qu’ils créaient entre toi et les autres. Ils me faisaient penser à ceux d’un reptile. Un jour où tu lisais un livre au nom aussi incompréhensible que tes manières, j’ai osé te demander. Ta voix fut le second souvenir le plus imprégnant, elle était en concordance avec ce regard que tu daignais à peine m’offrir. J’y sentais une colère froide envers toi-même, et un soupçon de rancœur et d’agacement. Elle me satisfaisait, car ta réponse était la preuve indiscutable que tu n’étais indestructible et aussi faible que je le voulais. Je ne contrôle pas mon pouvoir en totalité, alors mes yeux prennent la peur la plus minime pour chacun. Dans le même temps, je ne la comprenais pas, en quoi cet effroi de tes iris était commune à chaque être ? Tu n’as pas répondu, car tu ne savais pas, et là aussi j’ai souri, tu ne savais pas tout.

Tu n’étais pas beau, pourtant ta pesante présence se faisait remarquer à défaut de ta taille moyenne. Ton pas silencieux et assuré ne laissait aucun doute sur ta volonté, autant que ton faciès impassible. Je ne t’ai jamais vu sourire, sauf pour te moquer, et même là cette esquisse avait peine à se faire remarquer. Tes yeux perçaient toute carapace, ils semblaient cracher des cascades de haine sur ta peau pâle, sur ton corps à l'allure digne et fière. Il méprisait tout, ce regard, j’aurais aimé le crever. Lentement. Suavement. Te rendant tout ce que tu m’as fait subir par tes mots et tes actes. Et laisser couler des larmes de sang sur celles marquées sur tes joues, dans ton premier hurlement de souffrance.

Je n’ai jamais compris ces traits coulant sur ton visage, accentuant tes yeux tombants et creusés. Je n’osais pas de te le demander. Tu dormais, lorsque je les ai effleuré. Et ta peau, elle n’était pas lisse, on y sentait des cicatrices vielles comme le monde. Qui t’avait blessé, que j’aille le féliciter ? Ces tatouages d’un verdâtre noir ne montraient pas une once de ce châtiment, j’étais certaine qu’il s’agissait de ta honte. Je ne pouvais pas la dévoiler au grand jour.

Ta longue main effleura ma joue, d’une douceur froide et écœurante. Tu as toujours été froid, ta peau semblait poussiéreuse, oui, mort de l’intérieur comme de l’extérieur. Tes ongles étaient aussi sombres que ton cœur, j’aurais aimé les arracher un, par un. Je te déteste, tu le sais, tu t’en fiches de mon ressenti et je t’en hais plus encore. Je serre les poings.

Ta silhouette mince est recouverte par des vêtements unis, toujours. Ils sont d’une qualité exceptionnelle, et te dénotent dans la foule. Ils sont fait pour toi, pour ta taille, et surtout pour cacher tes faiblesses. Oh, tu jouais tant sur le paraître, Dvir. Je me souviens de chaque moment passé à détacher le plus parfait des boutons de tes vêtements, découvrant ton corps mince à s’en briser, maigre à en vomir, aux côtes saillantes et aux muscles apparents. Je me rappelle de ton sang s’écoulant de tes lèvres minces et de tes dents serrées lorsque tu étais malade à en crever. Au fond, tu sembles toujours l’être, ton pouvoir te dévore de l’intérieur, mais tu gardes contenance, et j’en souris de te savoir si faible et tremblant.

Tu es tout en longueur, en creux et en crève-cœur, tout en finesse, en sûreté et effroi. Car je le sais, si tu parais maladif, tu restais un homme exceptionnel pour annihiler et massacrer de ta lame. Il ne faut pas te sous-estimer. Tu rappelles ces monstres squelettiques des forêts, tu en arraches des frissons. Mais au fond, je te déteste pour une simple chose. Ta paume passa dans tes cheveux fins, lisses et d’un noir d’ébène. Ils tombaient sur ton visage et tes épaules, sans laisser trace de grâce ou volupté. Ils découvraient tes tempes, et ton œil se tournant lentement vers moi, jetant ce regard en coin, perçant. Puis cette main revenait sur le pommeau de ton katana accroché à ton côté, lâchant un cliquetis mordant. Je te détestais pour ta gestuelle, pour tes mots, pour ta voix grave et glacée, je te déteste pour ton charisme, Dvir. Tu n’as jamais été beau, ni laid. Tu as toujours été charismatique.



Histoire
20 lignes minimum.


Irl...
Surnom : Jabber'
Ton âge : 22 ans bientôt !
Le personnage sur l'avatar : Ulquiorra Schiffer ▬ Bleach
Comment tu as découvert le forum : Via top-site ♥
Un mot à dire sur le fofo?: Je le trouve très joli, le concept est atypique, je l'ai déjà dit dans mes quelques questions, bref je l'apprécie beaucoup  aw
Le code :


© Code by KoroJuùrii


Dernière édition par Dvir Fenrisulf le Mer 4 Nov - 15:41, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Dim 11 Oct - 20:40

Bienvenuuuue ♥ J'attendais ta fiche ! Et j'ai hâte de la lire.

Pouvoir intéressant (et cette musique **)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Dim 11 Oct - 20:59

Bienvenuuue !
J'aime beaucoup ton vava et ton pouvoir ** !
Bon courage pour ta fifiche =D !
Revenir en haut Aller en bas
Ran
 
 
avatar
Messages : 303
Date d'inscription : 14/12/2012

Feuille de personnage
Maître/ Partenaire:: /
Hybrides:: /
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Dim 11 Oct - 21:28

Bienvenue sur le fo! Bon courage pour ta fiche et si tu as d'autres questions n'hésite pas ~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Dim 11 Oct - 23:35

Salut et bienvenu à toi ;) !

J'aime beaucoup la musique ainsi que ton pouvoir, hâte que tu sois accepté ! :p
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 248
Date d'inscription : 25/04/2015

Feuille de personnage
Maître/ Partenaire::
Hybrides:: Aucun!
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Lun 12 Oct - 6:14

Bienvenuuuuue!! J'ai vraiment très très hâte de lire ta fiche! Et comme je te l'ai dit dans la partie invité ou en mp n'hésite pas à nous poser des questions ou autres si besoin ^^ Ce gif ;__; ah ;_; En plus si ton amie prend Orihime ça va me refaire penser aux scènes trop tristes qu'il y a eu avec Ulquiorra Et j'aime beaucoup la musique aussi! Bref bonne chance pour ta fiche ! ^^

_________________

Merci Leim pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Lun 12 Oct - 20:40

Pouvoir génial. Idée géniale.

Bienvenue !

'u'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Jeu 15 Oct - 13:51

Merci à tous pour cet accueil, ça fait chaud au kokoro ♥ Bon j'ai trop la pression maintenant pour faire ma fiche, j'ai peur de faire du caca D8 Tout ça pour dire que j'ai écrit le caractère, je n'en suis pas fière mais j'ai voulu bien me pencher dessus, donc j'ai écrit un bloc... Et je me suis freinée pour ne pas rajouter des trucs que je mettrais ailleurs @@ Bref, merci encore de cet accueil, ça fait hyper plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 248
Date d'inscription : 25/04/2015

Feuille de personnage
Maître/ Partenaire::
Hybrides:: Aucun!
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Ven 16 Oct - 9:51

De rien ^^ Pour te rassurer ton début est juste... magnifique !!! *^* Bon dieu ce que j'adore ton caractère mais vraiment, cette façon d'écrire ou même le caractère en lui même de Dvir c'est exactement le genre de personnages que j'affectionne particulièrement *^* Brefouille! Courage pour la suite j'ai vraiment très hâte de lire ce que tu nous réserve ^^

_________________

Merci Leim pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Ven 16 Oct - 17:33

J'ai adoré aussi lire ton caractère *^*

Tellement hâte que tu sois parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Mer 4 Nov - 15:40

Merci à tous les deux je suis contente que le caractère vous aille ! Je suis désolée du temps que prend ma fiche, elle est toujours en cours je la finis d'ici peu ! J'ai déjà écrit le physique et je l'ai posté, merci encore et désolée ><
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 248
Date d'inscription : 25/04/2015

Feuille de personnage
Maître/ Partenaire::
Hybrides:: Aucun!
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Lun 30 Nov - 6:13

Je viens prendre quelques nouvelles de ta fiche pour savoir si ça se passe bien ^^ N'hésites pas à nous le dire si tu as besoin de temps ou d'aide on est là ^^ Et très jolie description physique au fait *^* Charismatique est un mot qui correspond à merveille hu hu~ Bref voili voilouu n'hésites pas à nous donner des nouvelles ^^

_________________

Merci Leim pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Dim 20 Déc - 19:30

Coucou !

Je viens donner des nouvelle à la place de Dvir !
Il n'oublie pas la fiche, il est juste débordé, il a ses partiels et avec les fêtes de Noel qui arrive, il ne voit pas le bout !

Il aimerait un délai si possible, au mieux, parce que là, ça va être impossible pour lui de continuer sa fiche pour le moment !

J'vous tiens au courant dans tous les cas, si ce n'est pas Dvir qui le fera de lui-même :3
Revenir en haut Aller en bas
Ran
 
 
avatar
Messages : 303
Date d'inscription : 14/12/2012

Feuille de personnage
Maître/ Partenaire:: /
Hybrides:: /
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Dim 20 Déc - 19:43

Merci de nous avoir tenu au courant! Bon courage à lui pour les partiels ~ Sinon, aux vues des partiels et fêtes de noël, trois semaines, ça serait bon? Après il peut encore demander un délais supplémentaire, tant qu'il nous prévient ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Lun 21 Déc - 11:32

Je lui transmet, si besoin je repasserais vous voir :3
Revenir en haut Aller en bas
Ran
 
 
avatar
Messages : 303
Date d'inscription : 14/12/2012

Feuille de personnage
Maître/ Partenaire:: /
Hybrides:: /
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Mar 23 Fév - 9:18

Plop!

Des nouvelles de la fiche? >: Besoin d'un délai supplémentaire?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 248
Date d'inscription : 25/04/2015

Feuille de personnage
Maître/ Partenaire::
Hybrides:: Aucun!
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   Sam 26 Mar - 22:33

Cela fait déjà plus de deux semaines que nous n'avons plus de nouvelles de toi >w< Nous allons donc archiver ta fiche. Toutefois si tu souhaites la récupérer c'est possible, il faudra envoyer un mp à un des admins et nous nous en chargerons.

_________________

Merci Leim pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kalt og skelfilegur ▬ Dvir [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» Cours sur le RP Théorique , synthèse de notre monde .
» [En cours] Lapin minuteur
» la cours du voïvode et son armé (1500point)
» Cours d'harmonica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Knight :: Refusée-