Hybrid Knight

Forum hybride/maître NC-16
 

Partagez | 
 

 Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Mer 2 Déc - 20:01


Lieu de travail ou de rencontre ?

D
epuis que j'avais eu la visite de cette hybride lapin nommée Kaylee pour me demander un site web, j'étais rongé par une certaine curiosité. Pourquoi ? Parce qu'elle m'avait parlé d'un salon de thé qui avait ouvert ses portes il y a peu. D'après le prospectus, c'était un endroit sympathique, calme et assez agréable en terme de prix et de choix. J'avais également regardé son site internet, et, à côté de ce que je voyais, mes lieux de travail habituels m'avaient parus bien fades. J'avais donc décidé de me consacrer à mes projets là-bas dès l'heure d'ouverture le lundi matin.

En ce début de semaine ensoleillé, j'avais parcouru la ville, prospectus en main et sac à bandoulière noir chargé de mon ordinateur, à la recherche de ce salon de thé. J'étais habillé d'un jean délavé et d'un tee-shirt blanc grisâtre. Je haïssais les décolorations des vêtements dues à mon inattention... enfin, l'utilisation trop instinctif de mon pouvoir. Pour dire la vérité, je voyais plus mes propres souvenirs à travers mes vêtements que leur couleurs! Mais ne nous égarons pas. Je disais donc que j'étais parti à la recherche de ce fameux salon de thé de bon heure, histoire d'être là à l'ouverture. C'est ce qui arriva.

Quand je fus devant les portes, une jolie jeune hybride était en train d'installer la terrasse pour mettre en route son activité pour la journée. Blonde, une jolie peau satinée et des courbes très bien dessinées, elle avait choisi le bon métier. Il lui ressemblait, bien que son physique soit moins important que l'impression qu'elle me donnait. C'était assez étrange, mais, comme d'habitude, rien de tout cela était extériorisé de ma part. Je n'y parvenais tout simplement pas. C'est pourtant sur un ton calme et doux que je lui demandai :

- Bonjour, est-ce ouvert?




Dernière édition par Sousuke Jirawa le Lun 21 Déc - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Jeu 3 Déc - 0:48

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------


Cela faisait plusieurs jours qu’Abi’ préparait l’ouverture de son salon de thé. Les prospectus avaient été envoyés dans divers endroits, ainsi que dans les boites aux lettres des gens. Le site internet était en ligne, ce qui aidait beaucoup, elle avait également commandé plusieurs bouquets et montages de fleurs pour l’ouverture. Les derniers meubles avaient été installés, tout était fin prêt, sauf peut-être une chose. Les pâtisseries, mais, ceux-ci devraient être préparés très tôt le matin afin d’être prêt pour l’ouverture. C’est comme cela que tôt le matin du jour j, Abi’ se réveilla très tôt. Elle sortait tout de suite de son lit, se doucha, elle s’habilla vite fait, prépara un sac avec dedans, son costume pour le travail, une brosse à cheveux, ses chaussures et d’autres choses.

Prenant le sac, son sac à main, son téléphone portable et son trousseau de clés, Abi’ sortit de chez elle, en refermant la porte derrière elle. Elle n’avait pas de voiture, en fait si, mais elle ne l’utilisait pas beaucoup, elle préférait marcher. Marchant doucement, en remuant sa queue touffue de neko, elle arriva assez vite à la boutique. Elle ouvrit la porte avec les clés et la referma à clé derrière elle. La jeune femme se dirigea vers la cuisine dans l’arrière-boutique du magasin et commença faire ses gâteaux, biscuits et viennoiseries. Cela lui prit beaucoup de temps, mais, elle fut prête pour l’ouverture. Enfin un peu avant l’ouverture, elle alla dans le vestiaire et se changea. Elle enfila sa robe rose pâle et rose fushia avec un gros nœud rose pâle dans le dos. Les bords du cou et des manches sont jaunes. Les bas étaient rose pâle remontant jusqu’au milieu de ses cuisses, avec sur le dessus deux gros cœurs roses fushia. Elle porte des manches qui se portent en brassières.

La jeune femme a noué ses cheveux en deux couettes avec deux rubans de soie fushia, ses oreilles était bien visible, sa queue de neko était aussi touffue que celle d’un renard, elle passait pas le trou de la robe, prévue à cet effet. Voyant l’heure se rapprocher de l’ouverture, elle ouvrit la porte d’entrer et alla préparer les tables en terrasse. Elle finissait de tout installer quand elle entendit quelqu’un l’interpelle, on la salua et on lui demandait si c’était ouvert. Se retournant, elle fit face à un jeune homme aux cheveux noirs, au tee-shirt qui avait dû être blanc, un jean délavé. Il avait l’air calme et un peu sans émotion, mais, peut-être que c’était juste une impression.

Elle lui sourit et s’inclina devant lui avec un immense sourire, elle était contente que son premier client soit là si tôt. Cela voulait dire que sa pub avait fonctionné, ce qui ne pouvait qu’être qu’une chose positive. Après s’être incliné, elle se redressa et dit.

- Bienvenu cher client, la boutique est bien ouverte.

Elle continuait à lui sourire, sa queue balançant doucement de gauche à droite, elle le regarda et vit qu’il portait un sac en bandoulière. Elle se doutait qu’il devait contenir un pc portable, elle se disait qu’il serait mieux à l’intérieur, mais décida de ne pas décider à sa place.

- Vous pouvez vous installer où vous le souhaiter, je vais vous apportez le menu.

La jeune neko lui tourna le dos et entra dans le magasin, passa derrière le comptoir, pris le menu et regarda la vitrine du comptoir, regardant les différents choix qu’elle proposait aux clients. Elle attendrait qu’il fasse son choix et lui offrirait ce qu’il choisirait en guise de cadeau. Après tout, il était le premier et il n’y avait personne, cadeau d’ouverture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Jeu 3 Déc - 8:40


Lieu de travail ou de rencontre ?

S
ouriante, après s'être tournée vers moi, elle s'inclina respectueusement telle une maid pour son maître. Je n'aimais pas tellement cela, mais comme il ne s'agissait que du seul point négatif de cette boutique agréable et un simple détail, je l'écoutai sans broncher :


- Bienvenu cher client, la boutique est bien ouverte.

Elle se releva et montra par le biais de ses oreilles et sa queue touffue de chat sa joie. J'étais un peu jaloux tant je ne parvenais pas à montrer ce que je ressentais, à moins que mes sentiments ne soient créés par un souvenir ou trop insupportables pour rester enfermés. D'ailleurs, cette jalousie était trop fugace pour que je m'attarde dessus. J'écoutai donc la jeune femme m'accueillir avec beaucoup de politesse et de charme :


- Vous pouvez vous installer où vous le souhaiter, je vais vous apportez le menu.

Je hochai de la tête et la suivis à l'intérieur. Puis, une fois à l'entrée, je me permis d'observer un peu. Les couleurs étaient douces, chaudes et pastels. Habillées de fleurs fraîches et gentiment odorantes, cela donnait un air estival et tranquille à la pièce chaude et reposante. Le propriétaire avait vraiment de très bon goûts! J'étais un peu plus sceptique quant au choix des tables, rondes entourées de belles chaises. Elles donnaient à la fois un effet chic, mais aussi légèrement vieillot à la pièce, ce que je trouvais fort dommage. Pourtant, là encore, je mis ça sur la case broutilles et alla m'assoir à une table au fond du magasin, loin de la porte. Préférant observer encore en attendant d'avoir le menu et de passer commande, je ne sortis pas tout de suite mon PC. Mes yeux se portèrent aussi sur l'adorable neko blonde. Elle n'avait pas semblé rebutée, repoussée ou effrayé par ma froideur. Pourtant, elle ne semblait pas aveugle comme Kaylee, l'hybride usagi qui était venue au nom de la boutique de fleurs.

Accoudé à la table, je me mis la regarder faire. Ses gestes étaient effectués avec une grâce infinie, cette même grâce la rendait presque magique et donnait envie de rester en sa compagnie des journées durant.
Si seulement elle pouvait être cette fameuse partenaire dont l'oracle m'a parlé récemment... pensai-je en oubliant où je me trouvais.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Jeu 3 Déc - 19:52

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------


Abi’ avait le menu en main et fini de jeter un œil à la vitrine de son comptoir. Cherchant des yeux ou le jeune homme était allé s’asseoir, elle le repéra un peu plus loin et se dirigea vers lui la queue remuant toujours gaiement de gauche à droite. Elle marcha au travers des tables pour le rejoindre, une fois arrivée devant lui, elle lui tendit le menu. Quand il le lui prit, elle entendit la clochette de la porte d’entrée tinter. Elle se tourna vers le jeune homme et lui dit doucement et poliment.

- Je reviens tout de suite, faite votre choix pendant ce temps-là.

Elle sourit et partit vers la porter, là, elle s’inclina face à deux clients. Elle alla au comptoir et servit les clients, elle emballa leur commande dans un sac en papier prévu à cet effet et leur tendit. Les jeunes gens la payèrent et tous deux repartirent, Abi’ déposa l’argent dans la caisse, la referma et retourna auprès du seul client présent dans sa boutique. Abi’ avait ouvert son salon de thé pour que les gens puissent y venir, se reposer tout en dégustant du thé dans des services en porcelaine au dessin peint à la main, ainsi que de manger les gâteaux qu’elle préparait.

Une fois arrivée près du jeune homme, elle lui sourit à nouveau. Elle regardait si quelque chose avait changé depuis qu’elle s’était absentée, il était toujours assis et regardait toujours le menu. Peut-être devrait-elle repasser tout à l’heure, elle resta là et sortit de la poche de sa robe une enveloppe qu’elle ouvrit. L’enveloppe avait le sceau de l’oracle dessus, ses lettres servaient à vous apprendre le nom de votre partenaire, ainsi que la façon de le ou la contacté pour faire plus ample connaissance. Jusqu’ici, Abi’ avait eu peur d’ouvrir la lettre, peur que son partenaire ne soit l’un des nombreux prétendants que ses parents avaient choisi pour elle.

Elle ouvrit l’enveloppe et en sortit la lettre, elle lut ce qui était marqué, elle n’avait jamais entendu le nom marqué sur la lettre, elle haussa les épaules. Elle verrait cela plus tard, après la fermeture, elle remit la lettre dans sa poche en murmurant le nom de son partenaire, comme pour ce le rappeler après.

- Sousuke Jirawa… Il faudra que je le contacte plus tard.

Reportant son attention sur son client, elle sourit, en regardant s’il avait bel et bien fini de consulter le menu, quand elle en fut sur, elle lui parla à nouveau, toujours en lui souriant.

- Avez-vous fait votre choix ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Jeu 3 Déc - 20:28


Lieu de travail ou de rencontre ?

T
ant elle était efficace, le jeune femme arriva bien vite pour me donner le menu. Je devais avouer qu'elle avait presque réussis à me surprendre. Ce qui m'avait évité cela était le bruit de ses talons. Je m'étais donc redressé et avais tourné les yeux vers l'hybride chat qui m'apporter le menu tout en balançant sa queue assez volumineuse de droite à gauche. Quand elle me l'eut donné, elle me sourit joyeusement :

- Je reviens tout de suite, faite votre choix pendant ce temps-là.

Me laissant seul, elle alla s'occuper d'autres clients qui venaient d'entrer en faisant tinter la clochette. J'espérais qu'il n'y aurait pas trop de monde, bien que ce ne soit pas super de penser cela pour la demoiselle. Mais je n'aimais pas vraiment avoir des bruits occasionnels pendant que je travaillais. Autant le brouhaha ne me dérangeait pas, autant je me sentais obligé de lever la tête à chaque fois que j'entendais un bruit comme celui de cette clochette. C'était un truc qui me déconcentrait rapidement, bien que ce ne soit d'habitude pas chose facile. Même les gens qui venaient me parler ne me sortaient jamais réellement de mon travail. Bon, là encore il y avait des exceptions, mais ce serait trop long de toutes les citer.
Le menu en main, je pris le temps de le détailler. La première raison était pour choisir mon petit déjeuner et goûter, mais je souhaitais aussi voir le travail du propriétaire pour me faire une plus nette opinion de cette boutique. De mon étude en ressortis que j'aimais beaucoup, bien que ce soit un petit peu... féminin. Mais là, encore une fois, je m'étais attardé sur quelques détails peu important. Dans sa globalité, cette boutique était assez neutre, mais surtout extrêmement agréable et reposante. Que demander de plus?

- Avez-vous fait votre choix ? me demanda l'hybride après avoir vu que j'avais posé le menu sur la table.

- Oui, lui répondis-je en l'observant une fois encore, m'attardant sur ses yeux et une forme qui sortait de son tablier, je prendrais un grand café noir, trois sucres, avec une part de charlotte aux fraises, s'ils vous plaît.

J'attendis qu'elle ait fini de noter ma commande avant de désigner du nez son tablier en demandant d'un ton plus blasé que curieux :

- L'oracle vous a choisi un partenaire?

J'avais reconnu l'enveloppe. Bien qu'on pourrait me rétorquer que toutes les enveloppes étaient pareilles, j'avais entraperçu des arabesques quasi invisibles sur le coin qui dépassait. C'était typique des courriers envoyés par l'oracle d'après ce que j'avais pu voir en recevant ma propre réponse. Abigaïl Talin, une personne appartenant à une famille très connue. Mais je ne l'avais jamais vue et ne m'étais jamais intéressé aux nobles. Je ne savais donc que très peu de choses sur leur compte.
Accoudé à la table, tenant ma tête avec flegme, je ne montrais pas vraiment un quelconque intérêt à la réponse que j'attendais. Pourtant j'étais curieux de savoir de qui il s'agissait. Je n'étais pas doué pour montrer mes sentiments...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Jeu 3 Déc - 21:19

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------




Abi’ nota la commande du client, il voulait don un café noir avec trois sucres et un part de charlotte aux fraises, ce n’était pas un problème pour elle. Au contraire Abi ‘ aussi aimait beaucoup les fraises, c’était un peu son pêché mignon. Elle le vit désigné du nez le coin de l’enveloppe dépasser de son tablier et lui demander si l’oracle lui avait choisi un partenaire, pourtant il n’avait pas l’air très intéresser par la réponse. Elle lui sourit un peu fini de noter et lui répondit à moitié. Ce n’est pas qu’elle n’avait pas envie de lui répondre, mais elle préférait s’occuper de sa commande avant, après il pourrait parler.

- Oui, j’ai un partenaire désigné. Je vais chercher votre commande et je reviens tout de suite.

Elle repartit la queue balançant toujours, elle se faufila derrière le comptoir, pris un grand mug. Y versa le café noir, mit la tasse sur une soucoupe avec les trois sucres. Elle sortit la charlotte aux fraises du comptoir, en coupa une belle part et la posa sur une assiette avec une fourchette et une cuillère. Elle plaça les deux assiettes sur un plateau, souleva celui-ci et se rendit auprès de son client. Abi’ arriva près de lui et posa son mug sur la soucoupe avec la cuillère et les sucres sur la table et juste a coter la part de son gâteau avec une fourchette, ainsi qu’une serviette.

- Voici votre commande, j’espère que vous aimerez. Et pour mon partenaire, son nom ne me dit rien, tant mieux je ne le connais pas. Sousuke Jirawa, cela ne me dit rien. Bon, je vais vous laisser profité de votre déjeunez en paix.

Sur ce, elle tourna les talons pour s’éloigner, après tout parler avec les clients, c’était bien, mais, il ne fallait pas les déranger et celui-ci avait juste l’air d’avoir envie d’être tranquille. Il faudrait qu’elle pense à contacter son futur partenaire, après tout maintenant elle allait devoir faire sa connaissance et passer pas mal de temps avec lui. Cela lui changerait peut-être des rencontres que ses parents lui organisaient. Elle n’aimait pas trop toutes ses fêtes organiser seulement pour qu’Abi’ tombe sous le charme d’un jeune homme riche. Elle voulait se marier par amour, pas par profit, cela la mettait en colère. Ses parents n’avaient jamais donné l’impression de s’aimer et elle pensait encore aujourd’hui qu’il n’y avait eu aucun amour entre eux deux, cela, très peu pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Jeu 3 Déc - 21:44


Lieu de travail ou de rencontre ?

C
ontinuant de me sourire, comme si mon air froid et indifférent ne la rebutait pas, elle finit de prendre note et me répondit rapidement avant de partir :

- Oui, j’ai un partenaire désigné. Je vais chercher votre commande et je reviens tout de suite.

Je poussai un soupir, me demandant si elle me répondrait réellement par la suite. En attendant, je sorti mon ordinateur de mon sac et l'allumai. Rapide, comme toujours depuis que j'avais modifié les programmes à ma guise, je pus ouvrir mes programme et mon travail sur un projet confié par une certaine lapine bleue. Un site web pour un fleuriste chaleureux et convivial mais dont l'atmosphère m'avait laissé assez... troublé. Je m'étais tout de même promis de recréer cet atmosphère au mieux et cet endroit était parfait pour mener à bien ce projet. Tout aussi chaleureux et convivial, il m'était tout de même plus reposant. C'était tout de même étrange, mais je ne m'attardai pas sur ce détail pour commencer mon travail tout en surveillant la demoiselle qui ne mit pas longtemps avant de revenir avec ma commande. Elle plaça le café, ma part de gâteau, une fourchette et une serviette sur la table en m'annonçant :

- Voici votre commande, j’espère que vous aimerez. Et pour mon partenaire, son nom ne me dit rien, tant mieux je ne le connais pas. Sousuke Jirawa, cela ne me dit rien. Bon, je vais vous laisser profité de votre déjeunez en paix.

Soudainement intéressé, alors qu'elle me tournait le dos, je marmonnai comme pour moi-même mais assez fort pour qu'elle m'entende :

- Oh... Je le connais, moi, ce fameux Sousuke...

Les yeux levés vers le plafond, je faisais mine de réfléchir négligemment à ce que je venais de dire, ou autre chose, le pouce et l'indexe autour de mon menton, tout en surveillant la réaction de mon hôte. Avais-je attisée sa curiosité? Personnellement elle venait d'attirer mon attention. Alors c'était elle, ma partenaire... Et moi qui l'espérais. Il fallait croire que l'oracle ne se trompait jamais dans ses décisions.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Ven 4 Déc - 11:22

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------




Abigaïl allait s’en aller quand le jeune homme dit qu’il le connaissait ce fameux Sousuke, ses oreilles se redressèrent d’un coup sur sa tête et elle se retourna, sa queue balançant de gauche à droite un peu plus vite un sourire aux lèvres. Alors comme cela son client le connaissait, cela était intéressant pour elle, elle pourrait en apprendre d’avantages sur son partenaire, elle était assez curieuse de savoir à quoi il ressemblait. Elle se retourna vers le jeune homme avec presque des étoiles dans les yeux, sa queue bougeant assez rapidement dans son dos, elle s’assit sur une chaise non loin de lui.

- C’est vrai vous le connaissez vraiment ? Comment est-il ? Est-il gentil ? Est-ce qu’il déteste les gens comme moi, les hybrides ?

Elle posait plein de questions, après tout le nom du jeune homme n’était pas l’un de ses prétendants et elle avait vraiment envie d’en apprendre plus, peut-être qu’elle pourrait être ami avec lui, cela lui changerait de tous ses gosses de riche. Cela lui semblait vraiment intéressant, cela se voyait sur son visage, soudain, elle se rappela de quelque chose qu’elle avait oublié de dire au jeune homme. Alors elle lui sourit d’un air doux et ajouta doucement.

- Ah, j’oubliais, votre commande est un cadeau de la maison. Cadeau parce que vous êtes mon premier client.

Elle sourit et se retient de lui poser encore de multiples questions, elle ne voulait pas l’embêter, pourtant avec l’air de réflexion qu’il prenait, il avait l’air de sérieusement réfléchir. Elle espérait que son partenaire soit une personne qui acceptait les hybrides même si on était à Jiyuu et que les relations humains hybrides marchaient bien, Abi’ avait toujours peur de tomber sur quelqu’un qu’il ne l’apprécierait pas à cause de ses gênes de chat. Tout à coup, elle regarda le jeune homme et lui lâcha la seule question qui lui passait par la tête.

]b]- Est-ce que vous savez s’il est allergique au chat ?[/b]

Il ne manquerait plus que cela, si son partenaire était allergique aux poils de chat, cela allait être compliqué pour eux deux, elle espérait secrètement qu’il ne le soit pas. Ce serait un désastre et la pauvre neko qui voulait s’en faire un ami, s’en ferait plutôt un ennemi. Enfin, elle attendait avec impatience que le jeune homme lui réponde. Sa queue remuait toujours gaiement dans son dos et ses oreilles étaient toujours dressées sur sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Ven 4 Déc - 17:11


Lieu de travail ou de rencontre ?

A
pparemment mon stratagème fonctionna mieux que prévu. Entre ses appendices de chats qui montrait son trouble, le fait qu'elle se retourne vers moi pour ensuite s'assoir sur une chaise, j'avais beaucoup d'indices qui trahissaient son intérêt. Mais le plus flagrant était sans aucun doute ses questions posées à la suite alors que ses yeux brillaient plus que lorsque je l'avais observée :


- C’est vrai vous le connaissez vraiment ? Comment est-il ? Est-il gentil ? Est-ce qu’il déteste les gens comme moi, les hybrides ?

Sa réaction m'amusait beaucoup, mais je ne réussis qu'à lui sourire un peu et lui répondre patiemment :

- Eh oui, je le connais vraiment. Il est grand, doux et tolérant. On pourrait juste lui reprocher d'être avare en sentiment, même si les personnes qui le font se fourvoient totalement. Ah oui, il est fidèle à ses amis en toutes circonstances, je dirais... dont certains sont des hybrides.

Des amis, je ne savais pas si j'en avais réellement. J'appréciais et voulais aider pas mal de monde, mais de là à dire que c'était mes amis... En tous les cas, certains me considérait comme tel et je n'allais certainement pas faire le difficile, même si je n'étais pas prêt à avouer le contraire.

Il y eu un moment de silence avant lequel j'eus le droit à un magnifique changement de sujet :

- Ah, j’oubliais, votre commande est un cadeau de la maison. Cadeau parce que vous êtes mon premier client.

Quel merveilleux passage du coq à l'âne... pensai-je en lui répondant poliment :

- Je vous remercie.

J'attendis un peu, espérant qu'elle me pose d'autres questions. Ma patience fut récompensée lorsqu'elle lâcha :


- Est-ce que vous savez s’il est allergique au chat ?

Autant de tension que d'espoir. Voilà ce que je ressentais dans sa voix. Je décidai donc de mettre fin à mon petit jeu qui fut très divertissant et je lui répondis, la regardant droit dans les yeux :

- La réponse à cette question, vous l'aurez en me regardant, mademoiselle Abigaïl Talin.

Je pris une gorgée de café après avoir rajouté mes sucres et touillé, guettant sa réaction que j'espérais pas trop choquée par mon comportement.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Sam 5 Déc - 22:47

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------



Le jeune homme répondait à ses questions et la jeune hybride m’écoutait attentivement, elle l’écoutait décrire son futur partenaire, il avait l’air plutôt gentil ce qui était une bonne chose. Le fait d’être avare de sentiments n’était pas un problème, après tout chacun son truc, avec le temps certaine personne arrivait à changer. Il avait donc des amis et certains étaient des hybrides, cela était bien pour la neko. Il remercia Abigaïl, pour le cadeau qu’elle avait fait, elle remuait toujours la queue toute contente d’en apprendre plus. Quant à la question, de savoir s’il était allergique au chat, la réponse la laissa perplexe. La réponse à cette question, elle l’aurait en le regardant, la chose qui l’étonna encore plus, ce fut qu’il connaissait son prénom et son nom de famille.

Sa queue ne remuait plus, elle la laissa retomber doucement, clignant plusieurs fois des yeux. Elle finit par comprendre ce qu’il venait de dire. Alors c’était lui Sousuke, elle se demandait pourquoi il ne lui avait pas dit tout de suite, mais, elle se doutait du pourquoi. Comme elle, il avait surement été curieux de voir ses réactions, ce qui n’était pas méchant en soi, mais la jeune femme ne sut comment réagir sur le coup. Puis après un moment de réflexion, sa queue se releva et son sourire revint.

- Je suis enchanté de vous rencontrer monsieur Jirawa.

Elle le regardait doucement, elle le trouvait intéressant, vraiment intéressant, sans vraiment savoir le pourquoi du comment. Elle fut assez soulagée de savoir qu’il n’était pas allergique aux poils de chat, cela était un problème en moins dont il fallait s’inquiéter. Mais du coup, elle avait d’autre question qu’elle avait envie de lui poser et comme elle l’avait en face d’elle, cela serait plus facile d’avoir des réponses.

- Que faites-vous comme travail ? Cela ne vous dérange pas que je sois votre partenaire ?

Elle remuait la queue avec beaucoup d’intérêt dans les yeux, la curiosité la titillait beaucoup, tellement que sa queue se balançait de gauche à droite avec plus d’énergie. Pendant qu’ils avaient tous deux parlé, personne n’était entré dans la boutique et donc les deux partenaires étaient tranquilles pour faire connaissance. Il avait fallu à Abi’ un heureux hasard pour le rencontrer, cela avait fait plusieurs jours qu’elle avait reçu la lettre. Elle n’avait pas osé l’ouvrir avant aujourd’hui, elle était vraiment soulagée que son partenaire, ne soit pas un gosse de riche. Non là, elle avait un partenaire qui semblait normal et avec qui elle pourrait sans doute se lier d’amitié sans que le faite qu’elle soit riche ne joue la dedans, enfin, elle l’espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Dim 6 Déc - 9:13


Lieu de travail ou de rencontre ?

I
l était évident qu'elle serait surprise par mon petit jeu. Et, pour être franc, j'espérais qu'elle ne m'en voudrait pas. Le fait de voir sa queue se baisser ne me laissait pas un bon présage, mais je gardais tout de même un léger espoir. L'oracle nous avait choisi pour être partenaires, c'était que nous allions bien nous entendre, non? Ce qui était certain, en attendant, ce qu'elle sembla réfléchir pendant un moment, me permettant d'entamer d'un bouchée ma charlotte aux fraises. Puis, semblant reprendre son enthousiasme, elle me répondit enfin :

- Je suis enchanté de vous rencontrer monsieur Jirawa.

Je lui souris et lui répondis à mon tour :

- Tout le plaisir est pour moi. Mais, si vous voulez bien, ne m'appelez pas par mon nom de famille. Nous sommes partenaires, après tout.

Par la suite, j'eus le droit à de nouvelles questions sur moi :


- Que faites-vous comme travail ? Cela ne vous dérange pas que je sois votre partenaire ?

Sans prendre le temps de réfléchir, étant revenu sur un visage plutôt neutre par le plaisir de mon effet de surprise qui était passé, je lui répondis en désignant mon ordinateur :

- Je suis informaticien à mon compte. A la fois programmeur et réparateur, je suis capable de faire un peu tout sur un ordinateur. Pour ce qui est de votre autre question, je vous répondrais que si mon air jugé froid ne vous effraie pas, comme vous semblez me le montrer, alors tout va bien. C'est ce que j'avais précisé à l'oracle : je souhaite avoir un partenaire qui ne craigne pas mon manque d'émotions.

Je n'étais pas certain de pouvoir lui expliquer la raison de cela. Si je le faisais, cela signifierait lui donner des précisions sur mon pouvoir et répondre à ses questions qui pouvaient être embarrassantes pour moi. Ceux qui ne savaient pas que je pouvais m'évanouir rien qu'en faisant une lessive ne comprenaient pas cette gêne et il était hors de question que je le dise à cette jeune femme lors de notre première rencontre.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Dim 6 Déc - 12:54

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------


Le jeune homme avait demandé à Abi’ qu’elle l’appelle par son prénom car, après tout ils étaient partenaire. Il avait souri, un sourire sans vraiment en être un mais un sourire quand même, ce qui fit sourire la jeune neko. Elle remuait la queue toujours d’un air joyeux, elle aimait se balancement, cela extériorisait son humeur. Elle l’écoutait parler, expliquer ce qu’il faisait dans la vie, elle regarda un moment le pc. Il répondit alors à la deuxième question qu’elle lui avait posée, il dit que si son air froid n’effrayait pas la jeune fille alors tout allait bien. Abi’ n’avait pas peur, non elle se disait que s’il affichait cet air froid c’était pour une bonne raison et peut-être qu’un jour elle saurait pourquoi, elle lui sourit avec beaucoup de sincérité avant de reprendre la parole.

- Votre air froid ne me fait pas peur. Je me dis que vous avez certainement une raison d’être comme ceci et peut-être qu’un jour je saurais le pourquoi.

Elle fit une petite pause tout en souriant, elle savait qu’il ne fallait pas brusquée les gens, surtout comme lui, il risquait de se replier sur lui-même encore plus et ce n’était pas ce qu’elle voulait. Elle voulait être son amie et apprendre à le connaitre, en douceur.

- Mais avant que ce jour n’arrive, je ne serais pas effrayer et je ne vous demanderais pas le pourquoi vous êtes comme ça, vous m’en parlerez quand vous serez prêt. En attendant je suis heureuse que vous soyez mon partenaire, alors apprenons à nous connaitre, ainsi qu’à nous entendre.

Elle lui sourit tendrement si on pouvait dire, elle par exemple ne lui dirait pas en quoi consiste son pouvoir car, cela était dangereux pour elle de s’en servir. Quand elle ne s’en sert qu’un peu, il lui arrive de saigné du nez si cela dur trop longtemps, elle n’osait pas aller plus loin de peur de causé des problèmes irréversible a son corps. Encore heureux qu’elle n’était pas dans la garde, sinon elle serait complètement inutile. Mais passons, ce n’était pas le moment pour elle de pensé à cela, elle l’avait vu goûté à son gâteau et voulait savoir ce qu’il en pensait vraiment.

- J’aimerais savoir ce que vous pensez de votre gâteau ? Car comme vous l’aurez devinez c’est moi qui fait les gâteaux, les viennoiseries ainsi que le reste des pâtisseries et des biscuits. Je possède aussi cette boutique.

Elle lui expliquait ceci vu qu’il ne posait pas de question, elle lui disait ce qu’elle faisait dans la vie comme elle le lui avait demandé. Elle espérait juste que cela le l’exaspérerait pas ou ne l’énerverait pas. Elle ne voulait pas commencé sur de mauvaises bases avec son partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Dim 6 Déc - 19:02


Lieu de travail ou de rencontre ?

L
orsqu'elle me rassura sur le fait que je ne lui faisais pas peur, elle me sourit sincèrement. L'oracle avait définitivement bien trouvé ma partenaire. Douce, gentille et joviale, j'avais l'impression qu'elle allait m'aider à trouver des réponses que les années dont je me souvenaient n'avaient pas su m'amener. Sa promesse de ne pas me demander pourquoi, en attendant que je lui donne la raison de moi-même me rassura. Tant et si bien que je ne pus retenir un sourire discret alors qu'elle enchaînait après un instant de silence :

- Mais avant que ce jour n’arrive, je ne serais pas effrayée et je ne vous demanderais pas le pourquoi vous êtes comme ça, vous m’en parlerez quand vous serez prêt. En attendant je suis heureuse que vous soyez mon partenaire, alors apprenons à nous connaitre, ainsi qu’à nous entendre.

- Le plaisir est pour moi, Abigaïl, lui répondis-je avec une sincérité rare.

Son regard se porta sur ma part de gâteau avant de revenir sur moi. Sans réagir, je l'observai toujours, oubliant peu à peu le travail qui m'attendait. Puis, comme j'avais pu m'y attendre, elle me demanda :

- J’aimerais savoir ce que vous pensez de votre gâteau ? Car comme vous l’aurez devinez c’est moi qui fait les gâteaux, les viennoiseries ainsi que le reste des pâtisseries et des biscuits. Je possède aussi cette boutique.

Ah, alors la boutique lui appartenait. Il était vrai qu'elle était seule, mais nous n'étions qu'au début de la journée. Il était fort possible, dans une telle situation, de penser que d'autres personnes allaient venir pour prêter main forte. Mais, d'un autre côté, j'oubliais assez rapidement que le commerce était assez récent.
Je devais avouer que je n'avais pas fait attention à ce qu'il se passait dans ma bouche puisque j'étais focalisé sur la demoiselle. Du coup, je réfléchis un instant avant de répondre simplement :

- Je l'aime bien, mais je vous avoue qu'elle attire moins mon attention que ma nouvelle partenaire. Ne vous en faites pas, je vous direz ce que j'en penserais réellement lorsque je serais plus concentré sur ce que je mange, ajoutai-je avant de lui faire un clin d'oeil complice.

J'espérais qu'elle ne serait pas fâchée par ma réponse. Je ne lui avais dit que la vérité. Et bien que je ne sois pas le meilleur pour émettre mon opinion concernant mes goûts et mes envies, j'étais un homme de parole et une personne honnête. C'était ainsi que je me voyais. Mais, en attendant, faire connaissance avec une personne était un exercice que je n'avais jamais fait par moi-même. Je ne savais pas vraiment comment faire. Pourtant, une question subsistait dans mon esprit la concernant. Je la lui posai donc en reprenant une gorgée de mon café :

- Comment se fait-il que la fille d'une famille de noble ait ouvert un commerce? C'est un choix de votre part?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Lun 7 Déc - 13:31

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------



Abi’ attendait sa réponse à propos du gâteau, elle trouvait que les choses sucrées comme les gâteaux, remontait le moral et pouvait rendre joyeux les gens. C’était peut-être stupide de penser ça, mais, elle le pensait. Elle regardait le jeune homme et il répondit enfin à sa question, il dit qu’il l’aimait bien, mais qu’il attirait moi son attention qu’Abigaïl. Elle ne devait pas s’en faire, il lui dirait ce qu’il en passerait lorsqu’il sera plus concentré sur ce qu’il mangerait. Il n’avait pas tort, des fois, il valait mieux se concentrer sur ce que l’on mangeait pour bien en sentir le goût. Il lui fit un clin d’œil complice à la jeune fille qui lui sourit doucement. Elle ne lui en voulait pas de sa réponse et n’était pas fâcher, elle ne voyait pas pourquoi elle le serait, il avait été honnête avec elle et c’était le plus important.

Il lui posa une autre question, il se demandait comment cela se faisait-il qu’une fille d’une famille de noble ait ouvert un commerce. Il lui demanda si cela était un choix de sa part, elle sourit, apparemment, le jeune homme, c’était renseigner sur elle. Mais comment avait-il pu se renseigner sur elle, sans tomber sur les nombreuses photos qu’on avait prises d’elle lors des fêtes données par ses parents.

- Je vois que vous vous êtes renseigné sur moi, mais comment cela se fait-il que vous n’ayez pas vu a quoi je ressemblais avant que je ne dise votre nom ?

Elle pencha doucement la tête sur le côté, la queue remuant toujours, elle continuait de sourire doucement puis répondit à sa deuxième question.

- Pour le commerce, cela était mon choix. Je voulais travailler, mes parents eux, n’étaient pas d’accord. Mais j’ai fini par les convaincre, mais en contrepartie, j’ai dû passer un accord avec eux.

Elle soupira doucement ses oreilles s’abaissèrent un peu, puis elle lui sourit et ses oreilles se redressèrent, à ce moment-là, la clochette de l’entrée tinta et la jeune femme s’excusa auprès de son partenaire et alla s’occuper des clientes qui venaient d’entrer. Elle les accueillait en s’inclinant en leur souhaitant la bienvenue, puis elle les laissa s’asseoir là où elle le souhaitait. Une fois que cela fut fait, elle leur donna a chacune un menu. Elle voulut repartir, mais les jeunes femmes la retiennent et commandèrent directement.

Abi’ partit derrière le comptoir et préparait les commandes, elle prit deux plateaux, un posé sur chaque main et le posa sur la table des jeunes filles, elle donna chaque commande à la bonne personne et reprit les plateaux. Ensuite, elle alla les ranger derrière le comptoir, elle revint près de Sousuke, avec deux tasses, une sur une soucoupe avec trois sucres et l’autre dans sa main. Elle posa la tasse de café en face de lui, elle pensait qu’il avait dû finir son café. Et posa sa tasse de lait près d’elle, oui, elle adorait le lait et ce n’était pas seulement à cause de ses gênes de chat.

Elle lui sourit et bu une gorgée de son lait, se léchant la lèvre supérieure, sa queue remuant gaiement. Elle aurait presque ronronner mais il ne fallait pas exagéré, elle espérait que le fait qu’elle se soit absenter un moment n’ait pas laisser un froid entre eux, qu’il n’y ait pas de silence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Lun 7 Déc - 19:48


Lieu de travail ou de rencontre ?

I
ncapable de définir la raison de son sourire, donc à quoi elle pouvait bien penser, je continuai de l'observer en l'écoutant patiemment :

- Je vois que vous vous êtes renseigné sur moi, mais comment cela se fait-il que vous n’ayez pas vu a quoi je ressemblais avant que je ne dise votre nom ? Pour le commerce, cela était mon choix. Je voulais travailler, mes parents eux, n’étaient pas d’accord. Mais j’ai fini par les convaincre, mais en contrepartie, j’ai dû passer un accord avec eux.

Quand elle me parla de renseignement, j'eus peine à la laisser continuer. Elle se fourvoyait en pensant que j'avais cherché à savoir qui était ma partenaire. Attendant de pouvoir rétablir la vérité, j'attendis qu'elle eut répondu à ma question. Pour lui signifier que je l'avais écoutée, je hochai brièvement la tête avant de la laisser partir vers ses clients nouvellement arrivés. Je l'observai effectuer son travail avec un professionnalisme que je lui enviais un peu. Comme je travaillais à domicile et que je voyais peu mes clients, j'avais tendance à me laisser aller et j'accueillais parfois mes commanditaires avec une brosse à dents dans la bouche ou en pyjama. Quand ma partenaire revint vers moi, j'étais en train de travailler sur un site web et je venais de terminer mon café. Je fus aussi stupéfait que reconnaissant envers elle. J'attendis qu'elle eut bu sa gorgée de lait, d'après la moustache blanche qu'elle se lécha presque aussitôt, et je lui répondis avec un air légèrement perdu en repensant à ce que nous avions dit plus tôt :

- Je n'ai fait aucune recherche vous concernant. Je n'ai même pas regardé la télévision ou lu un journal qui ait parlé de votre famille. Pour être tout à fait franc, je ne sais pas moi-même comment je savais que votre famille est importante. Je le sais, c'est tout.

Certainement cela me venait de ma vie dont je ne me rappelais pas. Certaines choses me venaient instinctivement, mais je n'étais jamais capable de savoir d'où cela me venait. Et quand j'avais essayé de me souvenir de force, quelques années plus tôt, l'expérience avait été tellement insupportable que je refusais de la retenter. Pour rien au monde je voulais me souvenir de ma vie d'antan. Même pour savoir qui j'étais réellement. Je m'appelais Sousuke et je m'étais construit une vie. Cela me suffisait amplement.
Décidant qu'il n'était pas question de s'attarder sur cette histoire, je reportai mon attention sur elle et je lui demandai :

- Quel était cet accord dont vous me parliez, pour avoir ce magasin, si ce n'est pas trop indiscret?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Lun 7 Déc - 21:49

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------




Alors qu’elle finissait de lécher sa lèvre quand le jeune homme lui répondit, alors que ça, il n’avait fait aucune rechercher sur elle, il avait dit cela par intuition. On pouvait dire que son intuition était bonne, il lui posa pourtant une question à laquelle, la jeune fille ne s’attendait pas. Il lui demanda qu’elle eût été l’accord qu’elle avait passé avec ses parents, il demandait une réponse que si cela n’était pas indiscret. Considérant qu’ils étaient partenaires et que tôt ou tard, il l’apprendrait, elle décida de lui en parler, après tout ce n’était un secret pour personne. Elle le regarda et son sourire disparu, elle parla doucement.

- L’accord passé avec mes parents, c’est que je dois rencontrer les prétendants qu’ils auront choisis et réfléchir sérieusement à me marier avec l’un d’eux.

Après cela, elle lui sourit doucement, les clientes plus loin rire tellement fort qu’on les entendait rire jusque-là ou Sou’ et Abi’ se trouvaient. Celle-ci se retourna pour regarder les filles, voir s’il leur fallait quelque chose ou on, apparemment, elles avaient encore tout ce qu’il fallait. Elle reporta son attention sur le jeune homme près d’elle, elle lui sourit à nouveau et continua de parler.

- Oui, mes parents veulent à tout prix grossir leur fortune et ne vois que le mariage arrangé pour réussir. Et bien sûr, je n’ai presque pas mon mot à dire la dessus. Ce sont les joies de vivre dans une famille riche.

Oui, mes parents veulent à tout prix grossir leur fortune et ne vois que le mariage arrangé pour réussir. Elle n’avait pas à épouser quelqu’un qu’elle n’aimait pas et encore moins juste pour leur faire plaisir et pour de l’argent. Ses parents n’avaient jamais été présents pour elle, sa nourrice, elle l’avait habillé nourrie et élevé. Soudain, on appela Abigaïl, celle-ci remua les oreilles et se retourna puis, elle se leva et alla les voir. Elle leur donna l’addition et débarrassa la table, les jeunes femmes ont déposé l’argent sur la table et partirent. Abi’ leur dit au revoir, ramassa l’argent alla le ranger dans la caisse et retourna nettoyer la table et ramasser les verres et assiettes.

Elle revint vers le jeune homme et s’assit et bu une gorgée de son lait en remuant la queue d’un air content. Il était vrai que ses réactions ressemblaient plus a celle qu’un chat qu’a un humain, mais après tout n’était-elle pas les deux, elle se demandait ce qu’allait dire son partenaire de l’arrangement qu’elle avait avec ses parents. Il allait surement la trouver pathétique et idiote, bref pas très intelligente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Lun 7 Déc - 22:22


Lieu de travail ou de rencontre ?

J
e n'aurais peut-être pas dû lui poser la question. Sa joie s'effaça lentement et sa voix me parut petite lorsqu'elle me répondit :

- L’accord passé avec mes parents, c’est que je dois rencontrer les prétendants qu’ils auront choisis et réfléchir sérieusement à me marier avec l’un d’eux.

Le sourire qu'elle m'offrit par la suite n'émettait pas la joie de plus tôt. Je m'en voulais un peu, mais je savais que c'était plus le marché que le fait que je lui ai demandé qui l'attristait. Du moins, c'est ce que je supposais. Plus loin, les clientes de ma partenaires riaient, contrastant avec l'ambiance qui s'était installée entre nous deux. Je ne savais pas quoi lui répondre. Cette requête de la part de ses parents me paraissait terriblement absurde et cela m'affectait certainement plus que cela n'aurait dû.

- Oui, mes parents veulent à tout prix grossir leur fortune et ne vois que le mariage arrangé pour réussir. Et bien sûr, je n’ai presque pas mon mot à dire la dessus. Ce sont les joies de vivre dans une famille riche.

Abigaïl fut ensuite appelée par les deux clientes qui souhaitaient apparemment payer. Mal à l'aise à cause de ce qu'elle venait de me dire, je m'adossais à mon siège et me frottai le front à l'aide de mon pouce. J'avais un peu mal à la tête, mais je ne savais pas pourquoi. Enfin, peut-être que si... Il s'agissait d'une impression fugace mais persistante. Celle d'avoir un sentiment de vécu depuis qu'elle avait dit le mot "riche". Plusieurs fois je l'avais eu, mais jamais je n'avais su pourquoi. Au final, j'avais abandonné l'espoir de connaître la réponse et avait supporté la douleur en silence. Ce jour-là, je fis de même, fermant simplement les yeux pour concentrer mon esprit ailleurs.

La jeune femme revint aussitôt son travail auprès de ses clientes terminé. Un léger silence s'installa, le temps que je me reprenne. Quand la douleur fut passée, je poussai un léger soupire et je fis un commentaire sur sa situation familiale :

- Je ne comprends pas vraiment pourquoi ils font ça. Certainement que mon éducation dans une famille de classe moyenne y est pour quelque chose, mais je pense que vous devriez seulement faire semblant de jouer le jeu. Maintenant que votre commerce est ouvert, et que je suis persuadé qu'il fonctionnera, je ne vois pas vraiment l'intérêt de vous marier avec un de vos... "prétendants". Et si vraiment cela ne leur plaît pas, en tant que partenaire, si toutefois vous l'acceptez, je vous aiderais dans cette voix.

Je ne savais même pas si elle était d'accord avec ma vision des choses. Pourtant, j'avais la nette impression que cette situation ne lui plaisait pas. Nous étions partenaires. Je n'allais pas la laisser se détruire sans rien faire. Sacré Oracle, il m'avait choisi une personne que j'appréciais sans que rien ne se soit réellement passé. Pourtant, je n'étais pas vraiment prêt à me livrer entièrement à elle.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Mar 8 Déc - 16:34

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------




Abi’ le vit se frotter le front, avait-il mal à la tête ou autres ? Elle ne le savait pas et ne voulait pas le lui demander, elle le regardait pour voir sa réaction par rapport avec ce qu’elle avait dit. Il poussa un léger soupir et commença à parler, il dit qu’il ne comprenait pas pourquoi ils faisaient ça. Il dit que son éducation venant de sa famille de classe moyenne y était pour quelque chose, il dit aussi qu’elle devrait seulement faire semblant de jouer le jeu. Maintenant qu’Abi’ avait ouvert son commerce et que lui était persuadé que cela fonctionnerait très bien, il ne voyait pas l’intérêt qu’elle se marie avec l’un de ses prétendants. Il dit aussi qu’il pourrait l’aider, mais elle ne voyait pas comment. Comment pouvait-il l’aider la dedans, si elle ne faisait pas ce qu’elle avait promis à ses parents, ceux-ci pourraient bien lui enlever son commerce et la faire revenir au manoir familiale.

Abi’ l’avait écouté et le regardait à présent, sa queue remuant toujours et ses oreilles toujours bien droites, un sourire un peu joyeux, elle le trouvait adorable de vouloir l’aider, mais, il ne connaissait pas la famille Talin, croyez-moi, il ne vaut mieux pas s’y frotter. Elle lui sourit et lui répondit alors.

- C’est gentil de votre part, mais, je ne vois pas comment vous pourriez m’aider. Si je ne fais pas ce que j’ai dit à mes parents, ils me prendront la boutique et je devrais retourner au manoir familial. C’est comme ça, ils n’ont jamais été là pour moi, mais, quand eux veulent quelques choses, ils l’obtiennent.

Abi’ savait comment étaient ses parents, ils travaillaient dur et gagnait un maximum d’argent même s’ils avaient le temps avant d’en manquer. Il aurait fallu plusieurs générations sans qu’il ne travaille pour que les contes soit vider. Mais cela n’arrivera jamais, non, car les Talin ne restent pas sans travailler et encore moins sans assisté à l’une des nombreuses fêtes qu’ils organisaient souvent. Elle regarda le jeune homme et se demandait comme c’était passer sa vie, comment cela avait été de grandir et vivre dans une famille de classe moyenne. Elle se disait que cela aurait été mieux que vivre dans une famille riche comme elle, les gens des classes moyennes étaient plus chaleureux et généreux que les riches.

Abi’ avait toujours su que cela se passait comme cela chez les gens du peuple, comme disaient ses parents, elle en avait observé une fois. C’est pour ça qu’elle avait ouvert sa boutique pour que n’importe qui puisse profiter de gâteau et sourire, les choses sucrées remontaient souvent le morale à ceux qui ne l’avait pas, rendre les gens heureux avec des gâteaux, stupide, mais c’est ce qu’elle aurait voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Mer 9 Déc - 9:14


Lieu de travail ou de rencontre ?

A
près m'avoir écouté sans m'interrompre, elle me sourit. Pourtant, autant j'étais certain que les choses pouvaient s'arranger, autant elle était persuadée que tout était perdu.

- C’est gentil de votre part, mais, je ne vois pas comment vous pourriez m’aider. Si je ne fais pas ce que j’ai dit à mes parents, ils me prendront la boutique et je devrais retourner au manoir familial. C’est comme ça, ils n’ont jamais été là pour moi, mais, quand eux veulent quelques choses, ils l’obtiennent.

Désespéré par le comportement des personnes au pouvoir, je laissai ma tête partir en arrière. Je ne savais pas trop quoi lui répondre. Ce monde-là, bien que étrangement familier, m'était totalement inconnu. Je souhaitais l'aider plus que tout au monde, mais les solutions me manquaient. En me relevant, après avoir réfléchis un instant sans bouger, je lui fis :

- Je suppose que vous ne devez pas vous décider maintenant? Avec un peu de chance, je trouverais une solution d'ici là. Pour commencer, je demanderais à des amis s'ils ont des informations à propos des projets de votre famille et je réfléchirais à un moyen de préserver votre commerce. Un endroit comme celui-ci ne peut pas disparaître comme ça...

En réalité, j'avais pour idée de me renseigner auprès de Hisashi Nakamura. Il me devait au moins un service, et bien qu'il soit un sinful, il était une personne fiable. Il était un des rares à qui je pouvais confier ma vie malgré ses méthodes parfois détachées de notre compréhension. Bien qu'il n'ait certainement aucune solution à me proposer, j'imaginais que sa famille possédait des relations avec les Talin. Puis, avec légèreté, je tentai :

- Si ça se trouve, Hisashi Nakamura te plairait bien!

Aussitôt dit, aussitôt je le regrettais. Bizarrement, je me sentais possessif vis-à-vis d'elle. J'avais la nette impression que si on me retirait ma partenaire alors je n'aurais plus vraiment de raison de continuer ma vie avec une telle flegme. Du coup, le visage grave et assombrit par mes pensées, j'ajoutai :

- Désolé, je n'aurais pas dû. Hisashi est un ami à moi, et un Sinful en qui j'ai confiance. Mais ce n'est pas pour cela que je souhaite m'excuser... Tournant la tête vers les fenêtres, je lui expliquai ma raison : Je ne veux pas te laisser partir avec qui que ce soit. C'est déplacé de ma part, mais j'ai l'impression que je vais perdre quelque chose de trop important si tu pars dans un endroit inaccessible pour moi.

Je n'osais pas encore lui parler de mon amnésie. Elle le saurait bien assez tôt, j'en étais intimement persuadé. Et, même sans cela, mes sentiments m'étaient bien trop confus en cet instant pour que je parvienne à lui montrer combien cette perte de mémoire m'affectait.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Mer 9 Déc - 12:43

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------




Abi’ le regardait et il laissa partir sa tête en arrière, peut-être que la réponse de la jeune femme l’avait un peu exaspéré, elle ne savait pas vraiment quoi penser. Il resta comme ceci un moment sans bouger, elle le regardait attentivement puis regarda le pc, elle l’empêchait un peu de travailler, cela n’était pas vraiment bien pour son commerce a lui. Elle devrait peut-être le laisser un peu tranquille, c’est ce qu’elle était en train de se dire quand le jeune homme prit la parole. Il supposait qu’elle ne devait pas se décider tout de suite et il avait raison, elle devait seulement se contenter de les rencontrer. On ne lui avait pas encore imposé d’autres choses, enfin pas pour le moment. Il dit qu’avec un peu de chance, il trouverait une solution d’ici là, pourquoi voulait-il l’aider à ce point, il venait à peine de se rencontrer. Pour commencer, il demanderait à ses amis s’ils ont des informations à propos des projets de sa famille, cela Abi’ connaissait la lus part de leur projet, mais elle ne voyait pas était le rapport avec le faite de l’aider.

Il voulait préserver son commerce, il dit qu’un endroit comme celui-là ne peut pas disparaitre comme ça, pourtant, c’était un café comme un autre, rien ne le différenciait beaucoup des autres. Alors qu’elle importance que la boutique reste ouverte, bonne pour Abi ’, c’était important, mais pour lui, pas vraiment. Il venait à peine de connaitre l’endroit, c’était, pas bizarre non ça donnait plutôt envie de se poser des questions sur Sousuke. Puis le jeune homme dit d’un ton léger que son ami Hisashi Nakamura devrait bien plaire à Abi’, la jeune femme fut assez surprise par ce commentaire. Le visage du jeune homme s’assombrit d’un coup, la jeune femme était assez perplexe par ce qu’il disait et affichait.

Il continua avec sa mine assombrie, il s’excusait d’avoir dit cela, il expliqua à Abi’ que Hisashi était un ami a lui et un Sinful en qui il avait confiance, mais ce n’était pas pour cela qu’il s’excusait. Abi’ pencha la tête sur le côté, lui se contenta de regarder vers les fenêtres comme pour fuir le regard noisette de la neko. Mais ce qu’il dit ensuite étonna beaucoup la jeune fille et cela se vit sur son visage, il ne voulait pas la laisser partir avec qui que ce soit. Il dit aussi que cela était déplacé de sa part, mais il avait l’impression que s’il perdait Abi’ il perdrait quelque chose de trop important si elle partait dans un endroit où lui ne pouvait aller.

Elle était surprise et cela se voyait sur son visage, mais elle parla doucement et son sourire revint doucement, ses oreilles qui s’étaient repliées vers l’arrière sous le coup de la surprise, se redressèrent.

- Pour votre ami, je ne sais pas, mais j’ai déjà bien assez d’hommes qui m’entourent. Et ne vous excusez pas, pour ce que vous avez dit. Je suis assez surprise par contre, on vient à peine de se rencontrer et je ne suis pas vraiment attachante, c’est pour cela que je suis surprise.

Elle lui sourit et sa queue passa devant elle et se posa sur ses genoux, elle caressa son pelage doucement, elle prit sa tasse et bu le reste de son lait et se relécha les lèvres encore et puis elle reprit la parole doucement.

- Quant au projet de mes parents, je suis au courant de presque tout leur projet, mais, je ne vois pas en quoi cela m’aiderait. Et ce n’est important que pour moi le café, il y en a plein des semblables ici, cela ne sera pas une grande perte s’il ferme à cause d’eux.

Elle lui sourit à nouveau d’un air joyeux, elle était vraiment sincère, le café n’était important que pour elle, les clients changeaient vite d’endroit et finiraient par se trouver un autre café, mais elle ne voulait pas retourner au manoir, non là-bas, elle y était seule et elle n’aimait pas cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Jeu 10 Déc - 8:28


Lieu de travail ou de rencontre ?

L
a surprise passée, ma partenaire recommença doucement à sourire. C'était comme si, progressivement, son humeur joviale prenait le pas sur ses autres émotions. En la regardant faire, je me sentis plus détendu. C'était assez étrange, mais elle avait cet avantage sur moi, bien que je me sentais toujours honteux par rapport à ce que je lui avais dit.

- Pour votre ami, je ne sais pas, mais j’ai déjà bien assez d’hommes qui m’entourent. Et ne vous excusez pas, pour ce que vous avez dit. Je suis assez surprise par contre, on vient à peine de se rencontrer et je ne suis pas vraiment attachante, c’est pour cela que je suis surprise.

Si seulement elle savait à quoi je me raccrochais... Certes, je la trouvais belle, gentille et son sourire était attendrissante. Mais, surtout, elle était la personne qui entrait dans ma vie qui n'était pas là par profit ou pour remplacer quelqu'un d'autre. De toute l'existence que j'avais connu, je m'étais toujours sentis seul à cause de ces éléments. Elle me donnait l'impression d'exister "à nouveau".

- Quant au projet de mes parents, je suis au courant de presque tout leur projet, mais, je ne vois pas en quoi cela m’aiderait. Et ce n’est important que pour moi le café, il y en a plein des semblables ici, cela ne sera pas une grande perte s’il ferme à cause d’eux.

Je ne lui répondit pas par rapport à cela. De toutes façons, je n'aurais pas pu lui dire quoi que ce fut : la clochette du magasin sonna. La porte s'était ouverte sur un homme richement vêtu. Sa démarche montrait qu'il était sûr de lui, déterminé et prétentieux. Avant même de le connaître je savais que je ne l'aimais pas. Pourtant, alors qu'il s'approchait de nous d'un bon pas, je ne dis rien et ne bougeai pas. Je me contentai de l'observer pour guetter la moindre erreur qui me permettrait de l'envoyer balader. Je ne voulais pas causer d'ennuis à Abigaïl. Au contraire, il fallait que mes actions ailles dans son sens.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Jeu 10 Déc - 10:07

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------




Abi’ avait parlé au jeune homme et il n’avait rien dit, peut-être avait-elle dit quelque chose qui l’avait déranger, elle ne savait pas vraiment, il avait l’air assez distant. Elle ne pouvait pas le lui reprocher de toute manière, elle le comprenait, la distance est une manière de se protéger de ne pas trop s’impliquer avec quelqu’un. Elle entendit la clochette de la porte et une odeur de parfum qu’elle avait déjà senti avant, elle savait déjà qui était entré sans même avoir besoin de se retourner. Ses oreilles pointèrent vers l’arrière puis ses oreilles reprirent leurs emplacements et elle se leva, se tourna et vit l’homme s’approcher d’eux. C’était bien lui, c’était pénible pour la jeune femme, que venait-il faire dans sa boutique.

Ne montrant pas qu’elle était exaspérée de le voir, elle sourit et s’approcha du jeune homme, ils ne se trouvaient pas assez loin pour que Sousuke n’entende rien, non, il pouvait écouter tranquillement de là où il se trouvait. Kirito, le jeune homme qui se trouvait devant la jeune femme lui sourit doucement d’un air satisfait, il attrapa une mèche de cheveux d’Abi’ et la laissa glisser entre ses doigts. La queue de la jeune fille qui ondulait auparavant de manière contente, s’agitait de manière nerveuse, fouettant l’air.

- Qu’est-ce que tu fais ici Kirito ?

Le jeune homme sourit toujours de manière hautaine et caressa la joue de la jeune fille, la fixant droit dans les yeux

- Oh Abi’, je suis venu te voir et par la même occasion t’annoncer une bonne nouvelle.

Il lâcha la joue de la jeune fille et lui tendit une lettre, celle-ci la prit, l’ouvrit et commença à la lire. Cela ne lui prit pas longtemps, ceci était encore un caprice de ses parents, ce qui était marqué dans la lettre fit se laisser tomber la queue de chat de la jeune femme. Elle regarda Kirito droit dans les yeux et lui montra la lettre.

- C’est une blague ? Vous n’allez quand même pas venir tous ! ?

Le jeune homme eut un sourire sournois et prit la lettre des mains de la jeune femme et ne la lut même pas, il savait déjà ce qui se trouvait à l’intérieur.

- Si, il y aura Aruka, Takashi, Hiro, Hikaru et moi. Qu’en dis-tu ? j’ai soumis l’idée à tes parents avec les autres et ils ont trouvé cela plutôt bien. On pourra passer plus de temps avec toi.

Abi’ le regardait, elle ne pouvait pas affichait sa colère cela serait mauvais pour elle, sa queue était resté pendante dans son dos sans bouger, elle le fixait droit dans les yeux. Elle ne voulait pas de tous ceux-là, 5 hommes allaient débarquer dans sa villa et elle n’aimait pas ça. Mais il n’avait pas les clés et elle ne leur donnerait pas.

- Je ne suis pas d’accord pour que vous 5 viennent vivre chez moi, je ne vous donnerais pas mes clés.

- Tu n’as pas vraiment le choix et oh attend. Le jeune homme sortit un trousseau de clés et en détacha deux qu’il tendit a Abi’. Tiens, ce sont les nouvelles clés pour l’entrée et la porte de derrière chez-toi.

Abi’ lui prit les clés des mains, et les mi dans sa poche, le jeune homme regarda à nouveau Abi’ et lui caressa à nouveau les cheveux. Abi’ ne l’aimait vraiment pas, des tous les 5, lui ne voulait vraiment que la fortune des Talin, il se fichait d’Abi’. Oui, elle était jolie et cela serait un plus, mais pour lui, elle serait juste une femme parmi tant d’autres. Kirito n’était pas un homme fidèle aux femmes pour lui, c’était des personnes avec qui, il pouvait passer du bon temps et de qui, il pouvait se servir sans le moindre remords.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Ven 11 Déc - 9:20


Lieu de travail ou de rencontre ?

S
e levant pour accueillir son visiteur, Abigaïl semblait nerveuse, presque déçue de le voir. Par ce comportement, comme par le dialogue qui suivit, je pus en déduire plus que facilement qu'elle le connaissait et qu'elle ne le portait pas dans son cœur. Etait-il un de ces fameux prétendants?

- Qu’est-ce que tu fais ici Kirito ?
- Oh Abi’, je suis venu te voir et par la même occasion t’annoncer une bonne nouvelle.

Il lui tendit une enveloppe qu'elle ouvrit. Après avoir lu la lettre qu'elle contenait, elle s'exclama, visiblement outrée et choquée :

- C’est une blague ? Vous n’allez quand même pas venir tous ! ?
- Si, il y aura Aruka, Takashi, Hiro, Hikaru et moi. Qu’en dis-tu ? j’ai soumis l’idée à tes parents avec les autres et ils ont trouvé cela plutôt bien. On pourra passer plus de temps avec toi.
- Je ne suis pas d’accord pour que vous 5 viennent vivre chez moi, je ne vous donnerais pas mes clés.
- Tu n’as pas vraiment le choix et oh attend. Tiens, ce sont les nouvelles clés pour l’entrée et la porte de derrière chez-toi.

Le comportement de cet homme ne me plaisait pas. Et, pire encore, j'étais dégoûté par le comportement de ces cinq abrutis qui avaient décidés de s'installer chez ma partenaire. Avec des gestes fluides pour qu'il ne me remarque pas, ou presque, je me levai et m'approchais de l'hybride. Quand je fus derrière elle, je posai une main que j'espérais rassurante sur son épaule en regardant d'un oeil mauvais son interlocuteur. Avant que ce dernier ne puisse poser une quelconque question qui luisait dans ses yeux, je lui dis :

- Bonjour, je suis le partenaire de Abigaïl. Sousuke Jirawa est mon nom. Pardonnez mon impudence, mais j'ai vu que ma partenaire n'était pas vraiment d'accord avec la situation que vous lui proposez. Personnellement, je vais vous proposer un marché : soit on part sur de bonnes bases avec votre parole que vous ne squatterez pas la maison de cette jeune femme, soit vous pouvez considérer que vous ne la verrez pas chez elle. De plus, si vous faites le moindre dégât dans ses appartements, ils vous seront facturés.

Cordial, poli... et froid. Je ressentais moi-même l'air glacial qui émanait de mes paroles. Je ne savais pas si la jeune hybride était d'accord avec ce que je lui réservais en cas de refus de l'abrutis, mais je ne lui laissais pas vraiment le choix. A mon sens, il était hors de question que je la laisse entre les mains de six hommes, surtout s'ils étaient tous comme lui! La loger chez moi me semblait être la meilleure solution dans ce cas précis.




Dernière édition par Sousuke Jirawa le Ven 11 Déc - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Ven 11 Déc - 16:47

Lieu de travail
sympathique
ou
de rencontre?


Abigaïl Talin | Sousuke Jirawa




-----------------------------------------------



Abi’ n’aimait pas la façon dont Kirito caressait ses cheveux, en plus maintenant, elle allait devoir vivre avec ses 5 hommes, pas qu’ils étaient tous insupportables loin de là. Mais, elle n’avait pas le droit à avoir son chez-soi, apparemment ses parents trouvaient qu’elle ne passait pas assez de temps avec eux. Cela était assez pénible d’être né dans une famille riche, de plus en plus elle regrettait d’être née dans cette famille. Elle allait répliquer quand, Sousuke posa une main sur l’épaule de la jeune femme, celle-ci le regarda et vit que le jeune homme regardait d’un air mauvais Kirito. Abi’ était assez étonné de la voir comme ça, on aurait dit qu’il était en colère. Sousuke se présenta à Kirito en lui disant que lui et Abi’ étaient partenaire, cela n’allait pas plaire à Kirito, ni au 4 autres. Sousuke proposa un marcher au jeune homme ce qui surprit Abi’, soit ils n’allaient pas vivre chez l’hybride, soit ils ne verraient pas Abi’ chez elle. La neko cessa de remuer la queue, elle avait un peu de mal à comprendre ce qui se passait et tout se passait si vite.

La jeune femme les regardait tous les deux, le partenaire de la neko continuait à parler en disant que si les prétendants faisaient les moindres dégâts dans le domicile, cela leur serait facturé. Cela n’était pas un problème, c’étaient tous des gosses de riche et donc ils avaient vraiment les moyens de payer au cas où. Elle l’avait entendu parler de manière froide, c’était clair que Sousuke ne l’appréciait vraiment pas. Mais avant que la jeune femme puisse dire quoi que ce soit, Kirito, lança un regard hautain à Sou’ et affichait un sourire narquois. Kirito n’allait certainement pas se laisser, faire et encore moins se prendre la tête avec une personne du petit peuple, il attrapa une mèche de cheveux d’Abi’ et l’embrassa puis il lui dit au revoir et sans même un regard pour l’autre jeune homme, il sortit.

Abi’ soupira doucement soulagé qu’il soit partit, sa queue pendant vers le bas en se balançant très doucement, elle regardait Sou’ et lui prit la main qu’il avait posée sur son épaule et lui sourit, elle lâcha sa main doucement et lui parla doucement.

- Merci d’avoir voulu m’aider, mais, ne t’en fait pas, je vais réussir a géré ses 5 hommes. Ils ne sont pas tout méchants, Kirito, lui ne s’intéresse qu’a la fortune de mes parents et rien d’autre.

Elle lui sourit et sa queue recommença à se relever pour se balancer gaiement, après tout, c’était à elle de régler ce problème pas à lui et elle ne voulait pas lui attirer de problème. Il était vraiment gentil avec elle et cela la faisait sourire, elle était contente d’avoir un partenaire si gentil. Elle sourit et ramassa sa tasse de lait vide et alla la nettoyer dans l’évier derrière le comptoir, essuya la tasse et la rangea avec les autres puis, elle revient auprès du jeune homme.

- Je suis désolé du comportement de Kirito, pour lui ceux qui ne sont pas riches ne sont rien. Du coup, il pense qu’il est meilleur que les autres. Il n’est pas très aimable non plus, pour lui se marier à une femme ne veux pas dire que les autres lui sont interdites, enfin, vous voyez comment il est. J’ai l’habitude de son comportement encore heureux qu’ils ne sont pas tous les 5 comme ça.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   Ven 11 Déc - 22:32


Lieu de travail ou de rencontre ?

E
nervé, je n’étais pas certain de l’être. Cependant, j’étais sûr que je n’aimais pas cet homme, sa façon de se croire au-dessus de tout le monde et j’avais une envie folle de lui mettre mon poing dans son grand sourire. Si je ne le faisais pas, c’était par pur respect pour ma partenaire qui ne semblait pas très à l’aise. C’était assez compréhensible : elle était entre nous, comme partagée. Heureusement pour elle, cet abruti me fit un dernier sourire narquois et embrassa une mèche de cheveux d’Abigaïl (ce qui ne manqua pas de me tendre pour éviter de lui sauter à la gorge) avant de repartir sans rien ajouter. C’était un peu dommage car il évitait de se prendre une bonne déculotté royale, mais ce n’était pas grave.

Pour me détendre un peu, je fermai les yeux, oubliant que ma main se trouvait toujours sur l’épaule de ma partenaire. Cette dernière la prit, ce qui porta mon regard sur son doux visage souriant. En la regardant simplement, on aurait pu croire que tout ce qui venait de se passer ne l’affectait pas. Mais, en l’observant un peu, je vis que sa queue de chat n’avait pas le même comportement que lorsque nous parlions plus tôt. Elle était moins joyeuse, c’est ce qui me sauta aux yeux alors qu’elle me dit doucement en me lâchant la main qui alla se placer le long de mon corps :

- Merci d’avoir voulu m’aider, mais, ne t’en fait pas, je vais réussir a géré ses 5 hommes. Ils ne sont pas tout méchants, Kirito, lui ne s’intéresse qu’a la fortune de mes parents et rien d’autre.

Je fis une petite moue discrète, mais ne répondit rien. Cela ne me plaisait pas de la savoir seule avec cinq hommes qui pouvaient ressemblaient à cet énergumène… dont ce dernier. Mais il ne fallait pas que j’envenime les choses non plus. Elle venait de faire son choix, il me fallait l’accepter malgré mes réticences. Je me contentai donc de la suivre du regard alors qu’elle alla nettoyer et ranger sa tasse de lait désormais vide. Suite à cela, elle revint vers moi et ajouta :

- Je suis désolé du comportement de Kirito, pour lui ceux qui ne sont pas riches ne sont rien. Du coup, il pense qu’il est meilleur que les autres. Il n’est pas très aimable non plus, pour lui se marier à une femme ne veux pas dire que les autres lui sont interdites, enfin, vous voyez comment il est. J’ai l’habitude de son comportement encore heureux qu’ils ne sont pas tous les 5 comme ça.

Je retins un soupire et me déplaçai vers ma place tout en lui répondant simplement :

- Vous n’avez rien à vous reprocher. En tous les cas, je ne vous en veux pas. Simplement, si jamais vous avez un problème avec ces énergumènes, ou pour une toute autre raison, je souhaite que vous m’appeliez ou veniez me trouver chez moi.

Tout en parlant, lorsque je fus retourné près de mes affaires, je lui fis une note avec mes coordonnées. Lorsque ce fut fait, je lui tendis le morceau de papier en ajoutant :

- Je vous avoue que j’aimerais que vous changiez d’avis. Mais, en tant que partenaire, je me dois de respecter votre choix. En contrepartie, acceptez d’accéder à ma requête. S’il vous plaît.

Il y avait un semblant d’émotion qui faisait vibrer ma voix, mais je ne savais pas de laquelle il s’agissait. Je n’étais même pas conscient de cette vibration particulière. Pour moi, j’étais simplement détaché. Je ne voulais pas la faire souffrir, ni qu’elle se sente coupable. Je souhaitais simplement qu’elle se sente protégée et soutenue par son nouveau partenaire. Par moi.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lieu de travail sympathique ou de rencontre? [FIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Lieu] Guet - Estranger, Recrues , présentez vous !
» travail du bois usé
» coin coin de travail !!!!!ou le canard qui sommeil en vous
» (warmachine) admirez le travail
» Chapelle, lieu de recueillement pour les Templiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Knight :: 
Archives
 :: Archives :: Archives rps
-