Hybrid Knight

Forum hybride/maître NC-16
 

Partagez | 
 

 Minato [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 42
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Maître/ Partenaire::
Hybrides::
Pouvoir:

MessageSujet: Minato [Terminé]   Ven 23 Oct - 0:00


 

 
Minato

 

♦Prénom(s): Minato
♦Nom: /
♦Âge:  25
♦Sexe: Mec!
♦Orientation sexuelle: Hétéro
♦Groupe: Hybride Queen
♦Royaume: Jiyuu
♦Rang: Red Queen
♦Métier: Capitaine première division
♦Animal: Lion d'Atlas
♦Pouvoir: Terre. Gravité : Minato peut dans un périmètre autour de lui influencer sur la gravité pour paralyser / bloquer au sol toutes personnes et objets autres que lui. Cependant, l'utilisation de ce pouvoir exerce une pression sur son corps et organes. Il y a aussi comme effet secondaire si Minato utilise trop son pouvoir le fait qu'il perde ses couleurs, (cheveux blancs / yeux rouges / teint pâle) et ne les retrouve qu'une fois assez reposé.
♦Avatar:(Okita Souji/Hakuouki)




 
Ce que je vois dans le miroir

 


Minato n'est pas le genre de personne qui se fait remarquer de loin, loin de là. Son physique est plutôt banal, il faut l'avouer, mais cela n'empêche pas l'hybride d'attirer les regards de la gente féminine, car il faut aussi admettre qu'il n'est pas désagréable de le regarder. Sa taille est plutôt dans la norme, vers le mètre quatre-vingts et Minato fait partie de ces personnes plutôt fines qui ne ressembleront sans doute jamais à une armoire à glace. De plus, ce genre de personne l'agace, dans son extrême ouverture d'esprit, Minato a tendance à penser que les armoires à glace ont tout dans les muscles et rien dans la cervelle et cela mène à bien souvent des conflits en présences des commentaires désagréables de l'hybride. Que dire d'autre sur Minato ? Hm, et bien, il n'a pas la peau pâle, bon, elle est loin d'être bronzée et pétante de couleur, mais disons qu'elle est un peu couleur pêche, vous voyez ce que je veux dire ? Non...hm moi non plus en fait. En apparence, sa peau semble nette et sans trace, mais en réalité, Minato a quelques cicatrices sur le dos et les bras et une autre au niveau du ventre. Il les a toutes eus au combat, généralement ses conflits ne dégénère pas jusqu'à qu'on lui transperce le corps avec une lame, non ça s'est le rôle de ses ennemis ! La cicatrice située au niveau du ventre est fine et de couleur blanche, elle se verrait à peine, mais Minato la voit très bien, nettement, comme pour lui rappeler sans cesse son but à atteindre.

Au niveau du visage, Minato a les traits un peu fins et ce qui se voit le plus sont surtout ses yeux verts. D'une jolie couleur émeraude, ils attirent souvent l'attention et parfois, on a du mal à y détacher le regard. Souvent taquins, parfois froids, les yeux de Minato sont expressifs, autant que le sourire qu'il aborde la presque plupart du temps. Sourire est quelque chose d'important pour Minato, les gens aiment ceux qui sourient. Mais les sourires de l'hybride ne sont pas souvent sincères, plutôt sans émotions, mesquins et sadiques. Mais pour autant Minato ne va pas chercher à comprendre pourquoi telle ou telle personne tire une tronche de dix pieds de long, qu'est-ce qu'il en a à faire de toute façon ? Sur les yeux de Minato tombent souvent ses cheveux bruns. Jamais peignés à part d'un léger coup de main dans les cheveux, ils sont légèrement un peu longs et tombent sur son cou et la nuque, il arrive parfois qu'il les attache, mais ça reste rare. D'ailleurs, je me demande bien comment il réussit à les garder aussi doux et brillant vu le peu d’entretien qu'il y accorde. Globalement voilà à quoi ressemble Minato, mais, lorsqu'il utilise trop son pouvoir et qu'il arrive à la limite de ses forces, l'hybride subit un contre-coup quelque peu particulier. Il perd ses couleurs, ses cheveux deviennent blancs, sa peau pâle et ses yeux rouges le temps qu'il retrouve son énergie.

Je ne vous ai pas parlé des attributs hybrides de Minato, il a une queue qu'il ne prend pas la peine de cacher, sauf quand il part combattre, il ne veut pas qu'on puisse l'attraper ou se faire blesser à cause d'elle. Ses oreilles sont humaines et en fait à part la queue de lion, Minato a tout d'un humain. Du point de vue vestimentaire, l'hybride porte souvent des vêtements traditionnels, mais au travail ses tenues sont plus correctes, lui permettant de se mouvoir sans être dérangé. Minato ne fait pas trop attention au sens de la mode et s'habille comme ça lui vient, mais il lui arrive parfois de mettre de fausses lunettes juste pour s'amuser. En quoi, c'est amusant ? Je ne sais pas... Vous trouverez Minato en possession d'un sabre la plupart du temps, il ne le prend pas toujours avec lui, mais est toujours armé. Il n'aime pas beaucoup les armes à feu et donc ne les utilise que très peu et de toute façon, c'est avec un sabre qu'il est le meilleur.


 


 

 

 
Ce qui se passe dans ma tête

 


Quand on demande aux voisins de Minato, ce qu'ils pensent de lui, on répond souvent qu'il est un gentil garçon très souriant et gentil avec les enfants. Pour eux, ils vaudraient mieux garder cette image de l’hybride. Il est vrai que le brun est une personne qui sourit beaucoup et qui aime jouer avec les enfants et que ces derniers l'apprécient en retour, mais tout ce que le voisinage voit n'est que pure hypocrisie. Minato est une personne qui use très bien de l'hypocrisie en présence des autres, il vous dira simplement ce que vous voulez entendre et ce qui vous fait plaisir, « oui Madame, vous êtes très jolie aujourd'hui ! », « Non, je n'aime pas ce genre de personne, oh ? Vous aussi ? » et cela fait de Minato un parfait menteur. Mais pas seulement ! Il ne faut pas croire que Minato passe son temps à mentir, non au contraire avec les personnes qui le connaissent déjà bien ou bien qu'il juge pas très utiles à sa façade l'hybride dit souvent ce qu'il pense même si cela est très blessant, il s'en fiche. Il est très direct dans ce cas-là et on peut dire que la diplomatie n'est pas trop son domaine de prédilection. Il n'est pas rare qu'au lieu de calmer une dispute, il n'a fait que l'attiser et provoquer plus de dégâts. Un conseil, n'ayait pas de dispute de couple devant Minato, il y mettra son grain de sel car il se mêle souvent de ce qu'il ne le regarde pas. Sans compter que s'il s’ennuie, l'hybride n'hésitera pas à inventer des histoires pour vous couler encore plus ou bien briser votre couple, parfois, il n'aura qu'a répéter ce que vous lui avez confié, car Minato est fourbe. Pas tout le temps, mais souvent. De plus si vous êtes particulièrement chanceux ou malchanceux selon le point de vue, vous aurez la chance de connaître l'humour de l'hybride. Cynique, sarcastique et un peu douteux. L'homme à très peu de pudeur et est doté d'un énorme culot alors les remarques sur votre vie sexuelle ou bien déplacées et autre encore, il ne s'en prive pas. Il dit ce qu'il a à dire, même si c'est désagréable. Oh, aussi ! Il fera semblant de ne jamais retenir votre nom, ou peut être qu'il n'a tout simplement pas assez de mémoire pour.

En terme de dialogue Minato est loin d'être au point, il ne vous répondra jamais honnêtement aux questions personnelles, il reste très secret et renfermé dessus et ne vous dira rien. Il est rare de connaître grand chose de lui en fait, même pour ses goûts. On peut deviner qu'il aime les sucreries, car il en mange constamment, mais vous ne connaîtrez pas ses habitudes le matin, ni son film préféré ou bien s'il a de la famille. Niet, Minato est très renfermé dessus et il vous faudrait percer toute sa méfiance pour obtenir une quelconque information sur lui. Si vous insistez à lui poser des questions sur sa vie privée, vous le verrez perdre patience et s'énerver contre vous. Autant, il aime s'incruster dans la vie des gens et les envahir un peu parfois, autant, il déteste qu'on lui rende la pareille. C'est son jeu à lui, pas aux autres ! C'est qu'il faut faire attention avec Minato, si vous vous laissez avoir par sa façade, il y a grand risque qu'il s’incruste dans votre vie pour tout connaître de vous, car, en plus d'être envahissant, il est très curieux ! Contrairement à lui, quand il pose des questions, Minato veut des réponses et tout de suite, car il n'a pas de patience ! L'hybride est parfois pareille à un enfant et son obstination et entêtement le font souvent passer pour une personne immature sur les bords. De toute façon Minato pensera toujours à lui en premier, toujours. Mais s'il tient réellement à vous, Minato sera très protecteur, voir trop, il serait capable de vous suivre toute la journée juste pour s'assurer que ça va bien et dans ce cas, vous pourrez lui faire confiance, car une fois qu'il vous a accepté, Minato sera très fidèle envers vous.

Au travail, Minato n'est pas du tout comme ça ! Enfin, c'est vite dit. Il est du genre à être sérieux dans son travail et paraît très stricte. Il ne le paraît pas seulement, il l'est. Avec sa division, il ne tolère pas qu'on lui désobéisse ou bien qu'on ne se donne pas à fond.Lors des entraînements il ne ménage pas ses adversaires car sur le terrain les ennemis ne le feront pas non plus.  Minato est réaliste et ne veut pas que ses hommes se fassent des idées ou de faux espoirs, mais il ne le fait pas par méchanceté, au contraire, c'est parce qu'il n'a pas envie de les voir mourir ou être gravement blessés. Minato est incapable de montrer de façon normal qu'il tient à une personne alors il le fait à sa façon. S'il est dur avec sa division, c'est pour leur bien ! Mais avec ses ennemis s'il est aussi impitoyable, c'est parce que l'hybride a un côté sadique et se défouler sur ses ennemis ne le dérange absolument pas ! Mais lorsque Minato tombe sur des enfants ou personne ne pouvant être considérés comme un ennemi pour lui, il ne peut les tuer. Il a beau être un red queen, Minato ne peut éliminer des enfants ou bien des vieillards, c'est au-dessus de ses forces. L'hybride est devenu capitaine de la première division malgré ses légers soucis avec l’autorité, autant, il aime qu'on lui obéisse autant, il a du mal à le faire lui-même, et parce qu'ambitieux, il a tout fait pour arriver à cette place. Il ne l'a pas fait que par ambition, non, Minato a un projet à mettre à bien et sa position lui offre plus de facilité.

Il ne faut pas parler de l'Oracle avec Minato, il vous dira que l'Oracle a toujours raison pour ne pas avoir d'ennuis, mais il ne le pense pas ! Il ne l'a jamais pensé, pour lui l'Oracle se trompe lourdement sur certaines choses, qu'il ne faut pas toujours l'écouter, mais ça...il ne le dira qu'aux murs de sa maison. Il ne comprend pas les gens qui se remettent entièrement aux mains de l'Oracle, pour lui, c'est juste incompréhensible d'avoir aussi peu de jugeote et fierté pour vivre par soi-même ! Le jour où on lui a appris qu'il devait devenir red quen, cela concordait avec ses ambitions et le jour où il connaîtra son partenaire, cela arrangera Minato qui commence à avoir du mal avec son pouvoir, mais s'il se conforte aux choix de l'Oracle, c'est parce que tout l'arrange dedans. Mais l'idée qu'on lui régisse sa vie, non merci ! Peut-être que le jour de la révolte, il s'y joindra...Minato n'aime pas le système qui met à l'écart les sinfuls, d'ailleurs, il leur rend souvent visite et leur apporte parfois à manger, mais c'est aussi parce qu'il recherche quelqu'un en particulier, même s'il devrait juste accepter le fait qu'il ne la trouvera pas.

Encore quelques petits trucs à dire sur Minato. Il perd difficilement une habitude, il faut l'arrêter avant qu'il ne la prenne. Il déteste aussi les gens bruyants pour un rien, à quoi ça sert de passer sa vie à crier ? Rien ! Et bien qu'ils se taisent alors ! L'hybride est aussi du genre chanceux, il gagne souvent aux jeux de hasard et est du genre à trouver de l'argent par terre. Ne jamais lui donner du thé, c'est la boisson favorite de la personne qu'il hait le plus au monde et vous risquez de vous prendre votre thé bouillant dans la figure en plus de supporter son excès de colère.  

 



 

 
Ce que j'ai fait de ma vie

 



Je ne vous apprendrais rien de nouveau en vous disant que toute histoire a un début et une fin. Mais peut-on vraiment dire qu'une histoire est finie ? Et s'il n'y avait jamais de fin ? Si chaque histoire était infinie, destiné à jamais à avoir une suite de ses aventures ? Les personnages vivraient pour l'éternité leur histoire d'amour, leur sentiment gravés à jamais dans les pages du temps, comme leur haine, tristesse et émotions les plus sombres...Est-ce que je divague ? Vous le pensez ? Ou bien êtes-vous d'accord avec mes dires ? Quel serait le mieux ? À vrai dire je ne saurais vous le dire...mais dans tout les cas, je me dois de vous conter l'histoire pour laquelle nous sommes ici présents.

Il s'appelait Sydney. Elle se nommait Haya. Ils s'aimaient. Non, non, ne vous inquiétez pas, ceci n'est pas une vulgaire histoire d'amour à l'eau de rose ! Il y a ici, plus que cela ! Je reprends...
I


Siydney Valefort, hybride lion d'atlas, héritier de la famille Valefort était ce qu'on peut considérer un noble. Non, loin de là l'image d'un homme coincé dans un château ainsi qu'au niveau comportemental. Sa famille était très aisée voilà tout et du genre traditionnelle. Mariage arrangé, bonne éducation et tout ce qui va avec. Leur avenir étant confié à l'Oracle, il n'était possible que de confier la fortune accumulée de la famille, mais chaque membre de cette famille avait eu pour affectation un métier bien vu et rapportant de bons revenus. Médecin, avocat, directeur artistique, chez les Valefort, personne ne finissait boucher. Et si cela arrivait, il serait bien évident que cette personne ne ferait plus vraiment partie de la famille. Aller toujours plus haut était l'habitude de cette famille, il fallait de l'ambition pour être un Valefort. Sydney, en atteignant les vingt-cinq ans, ne fit pas exception, ses parents lui trouvèrent une jolie fiancée d'une bonne famille. Lana, jolie humaine galeriste, était le profil idéal pour l'hybride. Oh ? Quel avait été le métier de Sydney ? Avocat. Grâce aux relations de son père, Sydney avait pu entrer dans un cabinet réputé et y travaillait avec l'espoir de pouvoir un jour devenir associé. La vie de Sydney et Lana était des plus simple, une jolie maison, un grand jardin, une bonne entente. Mais cela s'arrêtait là. Il n'y avait aucun amour entre eux deux, non, ils ne se détestaient pas, ils étaient proches même, mais rien de plus. Aucune étincelle de passion pour accompagner leurs jours heureux. Et les jours défilent et passent, la routine s'installe et la vie suit son cours. Du moins jusqu'à l'arrivait d'une simple sinful dans la vie du couple. Haya, n'était pas une très belle femme, loin de là, mais elle possédait un certain charme que l'on ne pouvait nier. Ses cheveux châtains aux doux reflets de miel et les yeux gris, cette femme était banale, elle ne prenait pas soin de sa peau et d'elle-même et cela se remarquer. Toutefois, elle ne semblait pas s'en formaliser plus que cela, elle avait des buts dans la vie et n'avait que pour simple objectif d'y arriver, son caractère faisait sa force, et pas sa beauté.

Hm ? Comment a-t-elle débarqué dans la vie des mariés Valefort ? J'y viens ! Mais parlons encore un peu de cette humaine sinful d'abord.

Haya était un sinful, elle vivait dans un petit appartement dans un quartier pas très sûr, mais elle ne cessait de dire qu'elle n'avait pas peur ! Il y' avait beaucoup de courage dans cette femme, on dit même que le jour où sa vie bascula lorsqu'elle apprit que l'Oracle ne pouvait la voir, elle resta de glace comme si cela n'était pas grave. Sa vie avait basculé et pourtant, cela ne lui faisait presque rien. Elle n'avait pas le temps de se morfondre sur ça, elle pouvait toujours aller de l'avant disait-elle. Vivant donc dans ce petit appartement, Haya ne cessait de chercher des petits boulots afin de pouvoir, se nourrir convenablement et vivre sans avoir besoin d'aide et ce besoin s'intensifia lorsqu'elle dus prendre en charge une autre personne. L'humaine avait eu une relation avec un homme qu'elle pensait aimer, mais lorsqu'il apprit sa grossesse, il ne réapparut jamais. Seule et ne souhaitant pas déranger ses parents, Haya devait s'occuper de son fils seule et c'était la raison de sa venue chez les Valefort. Ils recherchaient une femme de ménage et l'humaine avait postulé et fut engagée. Jusqu'ici, tout aller bien, elle travaillait dans la journée et lorsqu'elle rentrait Haya allait récupérer Onyx, son fils, chez sa voisine et recommençait le jour suivant.

Si je vous coupe l'histoire ici, tout ça n'aurait pas d’intérêt non ? À part vous faire perdre du temps. Ne vous inquiétez pas, je continue.

La première année, tout était normal, Haya entretenait de bonnes relations avec ses employeurs, celle de base, la courtoisie, on ne mélange pas les torchons et les serviettes voyons ! Sydney de son côté regardait de plus en plus l'humaine, il ne savait trop pourquoi d'ailleurs, elle l'intéressait. Il disait aimer voir sa force de caractère dans ses yeux gris et il fallait avouer que les rares fois où ils avaient discuté de littérature ensemble, et bien, cela lui avait semblé agréable. Inconsciemment, Sydney cherchait à se rapprocher de l'humaine, se montrant gentil envers elle, lui faisant cadeau de roman et essayait de plus lui parler. Pourtant, il ne devait pas, il le savait, il était marié alors chercher à avoir de la proximité avec une autre femme n'était pas correcte. Même son partenaire lui rabâchait les oreilles sur ce sujet...mais, c'était plus fort que lui, lorsqu'il la voyait un sourire se formait sur ses lèvres et le désir d'aller la voir était très fort. Un jour, Sydney alla voir Haya avec un nouveau livre pour elle et la trouva dans le jardin, mais lorsqu'il lui tendit le roman, l'humaine refusa d'un geste.


-Monsieur, j'apprécie grandement vos cadeaux, mais si ça continus, je pourrais me faire des idées et se serait déplacé de ma part, alors cessez.


Sydney avait eu un simple sourire à l'idée qu'Haya puisse penser qu'il essayait de la charmer.


-Mais peut-être qu'il faudrait vous faire des idées sur mes intentions envers vous. Cela ne me dérangerait absolument pas...et vous ? Vous rougissez, comme c'est adorable !

-J-Je ne voit pas du tout de quoi vous parlez ! Ces rougeurs sont dues à la chaleur de la pièce et...et puis vous êtes marié ! Comportez-vous comme un homme marié ! Si par malheur, vous cherchez juste à vous jouer de moi ou m'utiliser comme passe-temps, et bien, sachez que même si je n'aurais pas les moyens de vous traîner dans la boue, je pourrais vous frapper très très fort ! Je pense qu'il vous faudrait réfléchir à votre descendance avant de continuer cette discussion !


Le silence dans le jardin se fit pendant un léger moment avant que Sydney n'éclate tout simplement de rire. Se rendait-elle compte de ce qu'elle disait ? Il la trouvait juste adorable à le menacer de cette façon !


-Je vous perturbe tant, que vous oubliez que nous nous trouvons dans le jardin ? Mais je ne souhaite pas juste tuer le temps avec vous...Honnêtement, je vous trouve très belle, certes, vous n'êtes pas aussi jolie que les autres femmes, même moins, et... Non, ne me frappez pas ! Je voulais dire, peu importe à quoi vous pouvez ressembler actuellement, je vous trouve tout simplement belle à regarder. Même lorsque vous avez de la poussière dans les cheveux et sur le nez. Vous êtes forte, j'aime cette partie de vous, vous ne vous battez pas pour vous, mais pour votre fils n'est-ce pas ? C'est admirable. Je n'ai jamais vu de femme telle que vous et je crois bien que je vous verrais toujours comme une étoile solitaire qui lutte de toutes ses forces pour briller.


L'hybride prit alors la main d'Haya en se rapprochant plus d'elle et la regardant dans les yeux.


-De ce fait, puis-je vous laisser continuer à peut-être vous faire des idées... ? Parce que tout est juste dans mes intentions.


L'humaine l'avait juste regardé longuement avant de retirer sa main et tourner les talons pour partir le plus loin possible de Sydney. Un refus ? Non...l'hybride avait très bien entendu « Hm...Peut-être que je vous le permets... » marmonné tout bas comme s'il ne lui était pas destiné. Tant pis, pour lui, c'était un accord. Et pendant prêt d'un an, l'hybride ne cessa de lui faire secrètement la cours.

De son côté, Haya n'était pas insensible au charme de l'hybride, et même si elle le repoussait souvent au début, elle finit par se laisser, prendre et apprécier les attentions que Sydney lui portait. En réalité, elle lui serait tombée dans les bras bien plus tôt si elle n'avait pas eu mauvaise conscience du fait qu'il était déjà marié et qu'elle avait déjà vécu une mauvaise histoire. Elle voulait juste refouler ses sentiments envers lui le plus possible, même si elle se savait amoureuse, c'était mal. Lorsqu'elle allait travailler et que le maître des lieux n'était pas là, la journée lui semblait morose et grise et elle s'était mise à répondre aux petits mots glissés dans les livres que Sydney lui offrait. Était-elle stupide ? Toute cette histoire n'irait jamais nulle part ! Elle le sentait, sa raison le savait, mais son cœur lui...


-Et quand est-il de votre femme ? lui avait un jour demandé Haya au bout de quelque mois. Vous l'oubliez ? Vous ne pensez pas à elle ?

-Je suis marié par arrangement ! Je ne l'aime pas et elle non plus ! Que veux-tu que je fasse ? Mon cœur ne bat que pour toi maintenant, qu'est-ce que je devrais faire ? Me l'arracher pour que tout rentre dans l'ordre ?

-Tu es stupide...

-Mais tu m'aimes ainsi non ?

-Peut-être...


« Peut-être », c'était la façon d'Haya de lui dire qu'elle l'aimait, à chaque fois Sydney n'obtenait pas meilleur réponse, mais il se contentait de cela. La suite n'est pas des plus intéressante. Malgré le fait que l'hybride avait la certitude que l'humaine l'aimait, elle ne cessait de le repousser, elle ne voulait pas à nouveau faire confiance à un homme et se faire abandonner. Du côté de la famille Valefort, on mettait depuis bientôt un an, la pression sur le couple de mariés pour qu'ils aient un enfant, il leur fallait un héritier ! Mais pour leur plus grand soulagement, cela finit par arriver ! La grossesse de Lana fut une grande nouvelle et après un accouchement quelque peu douloureux, les Valefort avaient un nouvel héritier du nom d'Aymerik. De son côté, même s'il était devenu papa, Sydney n'abandonnait pas l'idée de faire craquer Haya et un jour comme un autre, elle accepta enfin. Des bruits de couloir disent que la dame Valefort était au courant de tout et avait donné son autorisation à Haya. Simple bruit ou vérité ? Si je vous coupe l'histoire maintenant, cela n'aurait pas grand intérêt, surtout que la suite des événements est des plus intéressante ! Vous voulez savoir pourquoi ? Et bien, au bout de presque un an, Haya quitta Sydney et son travail pour disparaître de leur vie.

Hm, hm, je vous laisse vous faire vos propres idées sur la question, ça peut être marrant ! Je vous donnerais tout de même un petit indice : Onyx n'allait pas longtemps rester enfant unique.
II


Quittons enfin ce préambule pour nous intéresser plus à la personne qui peut être considérée comme le personnage principal de l'histoire que je vous conte ! Eh ? Bien sûr que non que ça n'était pas fini ! Un peu d'engouement que diable, tout devient plus intéressant maintenant !

Haya avait fui son travail, l'homme qu'elle aimait pour un nouveau travail, simple vendeuse dans une petite boutique. Sont but était de s'éloigner le plus possible de Sydney et sa femme, elle ne voulait plus jamais les revoir ! Même lors de la naissance de son second fils, elle n'en informa pas l'hybride. Qu'il s'occupe de sa famille, tout était pour le mieux comme ça ! Elle aurait aimé que son enfant ressemble le moins possible à son père, mais Minato était un hybride comme lui et ses yeux étaient aussi verts que les siens. C'était pas grave, Haya l'aimerait de tout son cœur quand même, elle aimait toujours ses enfants et ferait toujours de son mieux pour que leur vie soit la plus facile possible. Si Minato n'était qu'un enfant encore, Onyx lui était plus vieux de sept ans et du haut de sept ans attirait plus d'ennuis que prévu à sa mère. Il se battait souvent, ne parlait que pour se montrer grossier et la seule personne avec qui il se montrait doux était son petit frère. Les années passèrent encore un peu, disont jusqu'au six ans de Minato, l'année où à son tour il devint grand frère d'une petit humaine nommé Leiko. Il fallait dire que les amours d'Haya étaient plutôt maudits, mais elle oubliait tout ça bien vite, car elle aimait sa propre famille. Minato lui se sentait un peu exclu, pourquoi il était le seul hybride ? Chez lui, tout le monde était humain, peut être qu'il avait été adopté en fait...Le jour où il demanda à sa mère, celle-ci le regarda un peu choquée avant de lui avouer qu'il tenait ça de son père. Il n'eut aucune information de plus sur son père, même en posant la question à Onyx, il disait l'avoir déjà vu au loin, mais rien de plus.

Un jour, Minato était sorti pour chercher Onyx, ce dernier allait de moins en moins à l'école et parfois ne rentrait pas de la nuit. Haya ne le disait pas, mais ça se voyait qu'elle avait peur que son fils tourne mal, surtout dans le lieu où ils vivaient. Ce jour-là, Minato n'était pas encore très âgé, moins de dix ans, mais il était sorti sans prévenir pour retrouver son frère. Seulement Jiyuu était grand, et au bout d'un moment, il finit par se perdre et ne plus retrouver son chemin. L'hybride finit par s’asseoir sur un banc en attendant que le temps passe, peu être qu'une personne qu'il connaissait passerait par là et l'aiderait à rentrer chez lui. Ce ne fut pas le cas, un humain que Minato n'avait jamais vu finit par s'agenouiller devant lui et lui demander ce qu'il faisait là. Devant le silence méfiant de l'enfant, l'humain insista encore et finit par savoir où il vivait pour le raccompagner. Comme le hasard fait bien les choses ! Cet humain était le partenaire de Sydney et celui qui fit éclater le secret d'Haya.

En raccompagnant Minato jusqu'à chez lui, l'humain, rencontra en chemin Haya et avec l'envie de la saluer après autant de temps, il s'était dirigé vers elle, mais il n'avait pas prévu de voir l'enfant courir vers la sinful et l'appeler « maman ». Ce ne fut pas dur pour lui de rassembler les pièces du puzzle et comprendre d'où venait Minato et malgré les demandes d'Haya, il allait tout avouer. Sydney avait le droit de connaître son fils !

Ce fut donc sans surprise que quelques jours plus tard, Sydney frappa à la porte d'Haya pour récupérer son fils et lui demander des explications. Au départ de l'humaine, il avait essayé d'avoir une explication, mais elle n'avait répondu à aucune de ses lettres et on lui avait conseillé de ne pas aller la voir, peut être qu'elle avait besoin de réfléchir seule, seulement Haya n'était jamais revenu vers lui. Ce jour-là quand elle lui ouvrit la porte, sa première idée fut de la prendre dans ses bras, mais en voyant l'enfant qui se cachait derrière elle, il ne ressentait que de la colère.


-Comment tu as pu me faire ça ? Qu'est-ce que tu croyais ? Que j'allais te répudier ? Pourquoi tu me la caché ?


Mais il n'eut aucune réponse de la part d'Haya qui garda la tête basse.


-Dis-moi ! Je t'aimais bon sang ! Je me serais occupé de lui ! D'ailleurs...je pense qu'il devrait venir avec moi.

-Pardon...tu es venu me voler mon fils ? Tu ne sais rien de lui, il n'en est pas question !

-Ton ? Ton ?! C'est le nôtre ! Il est mon fils aussi ! Et bien sûr que je ne connais rien de lui, tu ne m'as pas laissé l'occasion de le connaître ! Bon...il ne sert à rien de nous énerver...mais, réfléchis...Regarde où tu vis, je peux mieux m'en occuper, j'ai les moyens de faciliter sa vie. Le quartier où tu vis n'est pas sûr de plus...Je peux assurer une meilleure vie à Minato que toi. Et il n'est pas question non plus que tu ne le revois jamais, je ne suis pas ce genre de personne moi...


La dispute continua encore deux longues heures, mais elle finit par aboutir sur un accord sur le fait que Minato irait avec son père. À vrai dire, Sydney ne laissait pas beaucoup le choix à Haya, mais lui avait assuré qu'elle pourrait venir le voir quand elle le voulait, elle serait bienvenue chez eux et il l'aiderait financièrement pour ses autres enfants. L'enfant en question ne comprenait pas trop ce qui se passait, son père qui n'avait jamais été son père avant venait d’apparaître et voulait le prendre à sa famille...et sa mère le laissait faire ? Pourquoi ? S'accrocher à sa mère, criait et pleurer ne servit à rien, car Sydney finit par emmener Minato avec lui.

Une fois arrivé dans sa nouvelle maison, Minato s'enferma pendant deux jours dans la pièce qui était maintenant sa chambre. Il en voulait à tout le monde, sa mère, son père. Personne ne lui avait demandé s'il voulait ou pas venir ! Il voulait juste sa mère, son frère et sa sœur ! Pourquoi on le forçait à venir ici ? Dès son arrivé, il n'avait parlé à personne et c'était caché dans cette pièce. Il ne sortirait jamais ça leur ferait les pieds ! Minato avait entendu à travers la porte qu'il avait un demi-frère apparemment, mais il ne voulait pas ! Il voulait juste sa vie ! Au bout de deux jours, il dut se résigner à sortir pour manger, la colère n'étant plus suffisante pour couvrir sa faim. Trouver les cuisines ne fut pas simple et en chemin, il tomba sur un garçon un peu plus âgé que lui qui aussitôt qu'il l’aperçut se dirigea vers lui. Oh...Voilà son demi-frère. Minato ne l'écouta pas du tout et après avoir grogné était reparti aussitôt dans la seule pièce qu'il connaissait, sa chambre. Après quelque temps quand il ouvrit la porte prêt à faire une nouvelle expédition, Minato trouva un plateau avec de la nourriture devant la porte...Hm, peut être qu'il daignerait faire un peu attention à ce nouveau frère.

Chez les Valefort, l'arrivé de Minato ne fut pas très bien vu, l'enfant d'un adultère n'était pas quelque chose de correcte après tout. Sydney dut faire des pieds et des mains pour qu'on le laisse le garder sans faire d'histoire. Il dû promettre qu'Aymerik serait le seul héritier direct, Minato ne compterait jamais et que si l'enfant, plus tard, faisait honte à la famille, ils l'éjecteront.

Les débuts de Minato dans cette famille fûrent plutôt chaotique, il était des plus désagréables, n'appréciaient personnes et refusaient tout dialogue. On l'avait inscrit dans une meilleure école, mais parfois, il n'y allait pas pour retourner en douce chez lui et vois son frère et sa sœur. Et même, quand il y allait, il se battait parce qu'on se moquait de son origine sinful. Aymerik essayait du mieux qu'il pouvait de se rapprocher de Minato, mais ce dernier le rejetait constamment, même si parfois, ils arrivaient à avoir une discussion normale.
III


Minato ne resta pas longtemps un enfant solitaire dans sa nouvelle famille, à force de persévérer, Aymerik finit par se lier un peu à lui. Ils ne se comportaient pas encore comme deux frères, mais ça s'améliorait ! Minato ne voyait pas pourquoi il aurait un autre frère, il en avait déjà un et pour lui, c'était une bonne raison pour ne pas se lier, mais il devait avouer que l'humain pouvait être sympa. Vers ses treize ans, Minato se rapprocha beaucoup plus d'Aymerik, bien qu'il soit plus âgé de deux ans, ils arrivaient à se parler et sans qu'on s'en rende compte, ils passaient beaucoup de temps ensemble et seul l'humain pouvait calmer l'hybride. Ils avaient beaucoup de discussion sur différents sujets et il arrivait qu'Aymerik accompagne Minato quand il allait voir sa famille. Très vite, les deux étaient devenu inséparables, Minato n'appréciait que son demi-frère dans cette famille, il ne parlait jamais à sa belle-mère sauf lorsqu'il n'avait pas le choix et avait une relation plutôt houleuse avec son père. Minato lui en voulait de l'avoir pris loin de sa mère et il s'était mis en tête que c'était de sa faute si sa mère avait dû partir du jour au lendemain. Sydney avait déjà essayé de converser avec son fils pour mettre les choses au clair et partir sur de nouvelles bases, mais rien ne fonctionnait, Minato ne voulait pas lui parlait.


-Tu sais, il n'est pas méchant, tu devrais essayer de lui parler ! lui avait dit un jour Aymerik.

-Je ne veux pas ! Je le déteste ! Ne me parle pas de lui.

-Pfff...tu fais l'enfant Mimi, c'est pas bien ! À ton âge sérieusement ! Comment veux-tu que l'Oracle te trouve un bon métier si tu fais des caprices d'enfant gâté ?

-N'importe quoi ! Ton Oracle, c'est faux ! Il craint et ne sert à rien, je n'y crois absolument pas ! J'ai pas besoin de lui pour ma vie hein...On est pas des gosses ! Et ne m'appelle pas ainsi !


L'humain avait poussé un soupir blasé. Ils n'étaient absolument pas d'accord sur l'Oracle. Minato ne l'aimait pas et disait qu'on devrait s'en débarrasser alors que l'humain y croyait. Il avait été élevé avec cette idée en tête et n'en démordait pas. C'était là leur principal sujet de dispute.

Passons un peu en accéléré les années suivantes, elles ne sont pas bien intéressantes de toute manière. Minato et Aymerik allaient à l'école, ils s'en sortaient plutôt bien d'ailleurs, du côté d'Haya, elle travaillait toujours au même endroit, mais sa santé commençait à décliner. Onyx avait été, comme ça, mère, dit sinful et à partir de ce jour, il commença à traîner plus dehors, il était dit qu'il traînait dans des affaires pas très nettes...Il s'éloignait des autres membres de sa famille, il ne les voyait presque plus. Aller avançons encore un peu dans l'histoire, jusqu'au hm...Dix-sept ans de Minato !

Cette année-là, Minato aperçut pour la dernière fois son grand-frère. Il faisait nuit, et encore une fois, Minato était dehors à chercher son frère, cela faisait bien longtemps qu'ils ne s'étaient vus et l'hybride était, cette fois-ci, bien décidé à le trouver ! Il dût aller jusqu'au quartier les moins sûrs et les plus dangereux pour retrouver Onyx et lorsqu'il le trouva, l'humain avait divers bleus comme s'il s'était battu à plusieurs reprises.


-Oh, Minato ! Ça fait un moment non ? Tu grandis, c'est cool hein ?

-Qu'est-ce que tu fiches dans cet état...qu'est-ce que tu fous tout court en fait !


L'humain avait tapoté la tête de son petit-frère avant de s'éloigner un peu.


-Je fais ma vie, je gagne mon argent en me battant et dealant quelques trucs. Mais tu ne peux pas le comprendre ça....tu es différent...

-Hm ? T'es débile oui ! Trouve plutôt un travail ! C'est dangereux et illégale ce que tu nous fais là ! J'vois pas non plus en quoi je suis différent, t'arrête un peu de planer de temps en temps ?

-Pff, de nous trois, tu es le seul pour le moment à ne pas être comme nous, avec de la chance, et tu l'auras, l'Oracle te verra. Tu auras un bel avenir loin de ce quartier de merde...Mais Leiko et moi, on va rester ici un bon moment...tu le savais pour elle non ? Non... Apparemment, tu ne savais pas...tu dois très peu tenir de maman....


Minato s'était retenu de frapper son frère, n'importe quoi ! N'importe quoi ! Il n'était pas si différent ! Mais il n'avait pas su pour sa sœur...pourquoi est-ce qu'elle lui avait caché ça ? Pour ne pas qu'il s'inquiète ? Qu'il la rejette ? Mais non ! Jamais il ne l'aurait rejeté !


-Enfin...je dois y aller, peut être qu'on se reverra.


Mais Minato ne le revit pas. D'ailleurs même les autres ne le virent plus, peut être qu'il était mort dans un combat illégal...nul ne le sait, il n'est juste pas réapparu aux yeux de sa famille et de ses connaissances.

Sautons encore deux années ! Minato a maintenant dix-neuf ans ! Il vient de recevoir sa lettre pour son avenir, celui d'Aymerik a était décidé depuis un an ou deux, il sera docteur. Minato avait toujours un peu angoissé à l'idée d'être aussi un sinful, ça ne l'aurait pas empêché de vivre, mais...il avait des ambitions, il voulait devenir quelqu'un d'important pour changer la vision des gens de ce royaume. En ouvrant la lettre, il avait plein de pensées en tête, et s'il devenait épicier ? Ou coiffeur ? Lui qui avait du mal avec ses cheveux...non, il faut dit qu'il serait un Red Queen. Un soulagement immense pour l'hybride qui allait aussi pouvoir s'éloigner de cette maison.
IV


Minato avait donc commençait son entraînement chez les Red Queen, on pouvait dire que c'était un bon élément, malgré son problème l'autorité. Il fallait dire que l'hybride avait du mal à ne pas tenir tête un peu lorsqu'on lui ordonnait de faire quelque chose, mais son insolence était vite oubliée quand on voyait son implication dans les entraînements. Minato apprit aussi à maîtriser son pouvoir, il ne l'utilisait que rarement avant, car il ne comprenait pas le fonctionnement et que c'était plutôt douloureux pour lui au final. On lui montra comment faire pour ne pas subir trop d'effet secondaire et l'hybride s'en sortait bien. Il était rapide pour apprendre, parce que Minato voulait aller haut chez les Red, il visait la place de capitaine. Se jeter à corps perdu dans l'entraînement, cela lui permit d'oublier une des pires nouvelles de sa vie : à force d'épuisement et ayant fragilisé énormément sa santé, Haya finit par les quitter. Il fut dit qu'elle n'avait pas souffert, que c'était arrivé dans son sommeil et que c'était aussi doux qu'un rêve. L'hybride ne se donna pas le droit de faiblir, d'avoir mal, de tomber, non, il se concentra de toutes ses forces sur son entraînement, ne vivait que pour ça, à ce jour, pouvons-nous dire qu'il a fait son deuil ? Cela reste à voir.

Minato chercha à convaincre Leiko de venir vivre avec lui, il pourrait convaincre son père, il lui devait bien ça après tout, mais la jeune fille refusa tout simplement. Elle lui dit qu'elle irait chez la voisine qui l'accueillait les bras ouverts tant qu'elle l'aidait un peu dans son travail après l'école. Leiko ne voulait pas déranger son frère en devenant un poids et souhaitait comme leur mère pouvoir s'en sortir seule. Elle savait qu'Onyx ne reviendrait jamais, elle ne savait même pas s'il était toujours à Jiyuu, alors, elle ne pouvait compter que sur elle-même. Mais elle ne fut jamais vraiment seule, l'humaine avait Minato et Aymerik pour l'aider.

Et les années suivirent leur cours, bien qu'ils étaient tous les trois dans des endroits différents et qu'ils n'avaient pas forcément le temps de se voir, Minato, Aymerik et Leiko s'étaient rapprochés un peu plus ces trois dernières années. Minato et Aymerik s'entendaient parfaitement, l'hybride considéraient l'humain comme son frère et inversement.

Tout aurait pu être parfait, se finir ainsi, mais j'ai un faible pour les histoires qui tournent mal, voilà pourquoi je vous la conte.

Au bout de cette troisième année, il y eut une vague de froid particulièrement glaciale qui entraîna avec elle une flopée de maladie. Rien de bien grave pour ceux qui pouvaient aisément se soigner, mais pour certains sinfuls, ça n'était pas le cas. Leiko finit par tomber malade, mais n'avait pas les moyens d'aller voir le médecin et ne pouvant se permettre de rater son travail, elle avait arrêté l'école, elle s'était affaiblie jusqu'à ne plus pouvoir sortir de son lit. Ne désirant pas inquiéter, Leiko n'avait rien dit à Minato et Aymerik, mais ce dernier avait fini par le savoir en lui rendant visite. L'humaine réussit à le convaincre de garder son état secret, que ça allait passer, juste un petit rhume tenace, mais Aymerik ne la crut pas vraiment...lui qui avait réussi à devenir médecin savait que c'était plus que cela, mais la convaincre de le laisser la soigner était impossible. Aussi, le lendemain l'humain revint la voir avec des médicaments, mais dans la nuit, la fièvre de Leiko était devenue pire, elle avait grande peine à respirer et il lui fallait surtout aller à l'hôpital.


-Je refuse...Je ne vous laisserais pas me prendre en charge...je préférerais mourir, tu me comprends ?


Non, Aymerik ne pouvait comprendre ce comportement, mais en même temps, il ne pouvait la traîner de force à l'hôpital, jamais elle ne lui pardonnerait. Depuis quelque temps, Aymerik commençait à douter de l'Oracle, de son système, en se rapprochant de Leiko, il s'était aussi rapproché du monde des sinfuls et trouvait cela injuste de les mettre à ce point de côté, comme s'ils avaient des tares. Que devait-il faire ? S'il laissait Leiko souffrir dans sa maladie, ça serait Minato qui ne lui pardonnerait jamais et aux vues de son comportement envers leur père, jamais plus il ne lui parlerait. Mais peut-être qu'il pouvait être sauvé sur les deux côtés...


-Leiko...Tu as une vie dure...Je ne peux même pas l'imaginer, tu fais partie de ces gens qui ne sont que des rebuts de notre société. Tu ne mérites pas de vivre avec autant de peine, tu es comme un ange, c'est injuste...Juste parce que l'Oracle ne peut te voir, tu dois subir tout ça...J'ai mal pour toi. Je ne peux plus te laisser comme ça.


Alors, l'humain qui avait pris son matériel et des médicaments, remplit une seringue d'un produit qui ferait dormir Leiko et ceux à jamais. C’était trop dur pour lui de devoir la voir vivre ainsi, de voir cette différence entre lui et tout ces gens, avant il ne les voyait pas mais maintenant ça l' empêchait de dormir la nuit. Il devait changer ça ! Après s'être assuré que Leiko était bel et bien parti, Aymerik quitta l'endroit, il laisserait quelqu'un la découvrir, lui, il devait quitter le royaume. Il n'avait pas prévu de départ et encore moins à l'improviste, mais les événements ne lui avaient laissé le choix. Où aller ? Et s'il allait à Arcadia ? Il fallait qu'il aide à mettre un terme à l'Oracle, que les gens se rendent compte du mal qu'ils faisaient !Il n'y avait que là-bas qu'il pouvait aider à ça. L'humain rentra chez lui pour prendre des affaires et trouver un moyen de quitter le royaume pour le Secteur Zéros.

Minato, qui n'avait pas vu sa sœur depuis un moment avait décidé d'aller lui rendre visite, mais en arrivant sur le pas de l'appartement où vivait Leiko, il trouva une femme en pleure qu'il dut calmer pour avoir des explications. Quand la femme lui expliqua et lui montra la seringue, le monde de Minato s'écroula. Non...ça ne pouvait être possible...Pourquoi ? Pourquoi Aymerik aurait fait une chose pareille ?! Ça n'était pas vrai, il rêvait sans doute...Mais la douleur qui se formait peu à peu dans son cœur alors qu'il assimilait la nouvelle et la rage mêlait à son sentiment de vengeance lui firent bien comprendre que tout n'était que réalité. Non ! Il aurait ses explications ! Il allait le tuer ! Il lui avait pris le dernier membre de sa famille ! Pourquoi ? Pourquoi ?! Jamais il ne lui pardonnerait !

Sa première idée, fut de retourner chez eux en précipitation, mais ne trouva pas le traître qui n'était plus son frère alors il alla le chercher dans la ville. Il le trouverait ! Peu importe le temps, il allait le trouver ! Et il le trouva, Minato finit par tomber sur Aymerik dans un coin du quartier des sinfuls et sûrement qu'en voyant que ça allait mal tourner, le peu de gens présents préférèrent quitter l'endroit.


-Qu'est-ce que tu as fait ? Qu'est-ce que tu as fait ?!


Devant le silence de l'humain, Minato avait sorti son sabre prêt à l'attaquer.


-Elle ne méritait pas de mourir ! Tu n'avais pas le droit !! Je vais te tuer ! Je te jure que je vais le faire !!

-Minato...tu avais raison, l'Oracle à faux...

-Tais-toi ! Ne change pas de sujet ! Tu m'as enlevé le dernier membre de ma famille !

-Je suis ton frère...

-Non !! Tu n'es rien !! Tu n'es pas mon frère, tu ne le seras jamais !!


Aymerik avait eu un petit sourire triste et s'était rapproché de l'hybride. Minato avait la main qui tremblait, il avait envie de lui enfoncer sa lame dans la gorge, toute sa colère le lui criait de le faire, mais il n'y arrivait pas, quelque chose en lui refusait de commettre cet acte. Une petite voix en lui pensait toujours que ça n'était qu'un rêve, qu'en se réveillant, il se rendrait compte que tout ça n'était qu'illusion.


-J'ai épargné une vie de douleur à ta sœur et...je suis désolé petit-frère, mais tu ne peux m'arrêter ici. L'Oracle doit tomber.


Et après ces mots, lui qui n'avait aucune hésitation, désarma Minato et avec son propre sabre, planta la lame dans le ventre de l'être qui n'allait jamais pouvoir lui pardonner ses actes.


-Peut-être qu'un jour, tu te battras à mes côtés...Que tu me pardonneras...


Ça n'était pas très clair après ça, Minato se souvint avoir eu la vision trouble puis finir par sombrer un peu, avoir entendu des voix et peut être senti des personnes le toucher, mais rien de plus. L'hybride finit par se réveiller dans une chambre d’hôpital, le ventre bandé et ce terrible sentiment de vengeance terré dans un coin de son crâne. Autour de lui, il n'y avait personne, il se sentait juste un peu engourdi, mais son repos fut de courte durée, car cette femme qu'il n'avait jamais pu aimer, la mère d'Aymerik entra dans la pièce. Même un peu ailleurs, Minato avait put remarquer que la femme avait beaucoup pleuré et d'ailleurs quand elle parla, sa voix était un peu brisé.


-Tu es content ? Tu es content de toi ? Tu l'as fait partir ! Tout est de ta faute ! Tu es comme ta mère, elle avait mon mari, mais je m'en fichais ! Je voulais juste qu'Aymerik soit celui qui hériterait du nom, il le méritait ! Mais non ! Ta mère a fini par attendre un enfant, j'ai dû la menacer pour la faire partir et que jamais Sydney n'apprenne ton existence ! Quelle surprise de te voir un beau jour arriver chez moi ! Je ne t'acceptais que parce qu'on m'avait certifié que jamais tu ne pourrais prendre la place de mon fils, mais pour moi, tu n'étais qu'une nuisance ! Finalement, tu as fini le travail de ta mère, tu as évincé mon fils ! J'ai perdu mon fils !


Cela continua encore un peu, mais Minato ne l'écoutait déjà plus. Il comprenait maintenant pourquoi sa mère n'était pas resté avec son père et pourquoi il n'avait pas été au courant de son existence. Les Valefort lui pourrissaient décidément bien la vie ! Mais plus que ça, les pleurs de la femme ne pouvaient l'atteindre, tout ce qu'il avait en tête était la manière dont il se vengerait. Il se détestait d'avoir hésité, d'avoir eu au fond de lui envie de ne pas y croire, mais la prochaine fois ça n'arriverait pas...la prochaine fois, il tuerait son frère... Les cris de la femme le ramenèrent à la réalité et se faisant force, Minato vit l'homme qui était son père tenté de sortir sa femme de la chambre avant d'y revenir seul.


-Excuse-là...elle est mal et ne pense pas ce qu'elle dit, il ne faut pas la prendre en compte. Elle parlait sous le coup des nerfs.

-Je vais quitter cette famille...


Sa voix avait été un peu pâteuse et Minato n'était pas sûr qu'on le comprenne correctement.


-Comment ? Nous quitter ?

-Hm...Je vais prendre mon héritage pour vous avoir supporté toutes ses années et...plus jamais...jamais...je ne veux vous voir, vous parlez...Jamais.


Dans le silence le plus complet de la chambre d'hôpital, l'hybride rajouta une dernière phrase.


-Restez loin de moi...
V


Et Minato fit ce qu'il avait dit ! Après avoir réussi à récupérer l'argent qui devait lui être dû, du moins une partie, il quitta la maison familiale et ne revit plus jamais un membre de cette famille maudite. Sa vengeance avait été sa seule ambition et prouvant qu'il en avait les capacités et qu'il le méritait, Minato finit par devenir capitaine de la première division. Quand il se rendait dans le Secteur Zéros, il avait toujours cet espoir d'y croiser Aymerik, mais pour le moment, au bout de deux ans, cela n'était toujours pas arrivé. En dehors de ça, Minato s'était remis à chercher Onyx, il avait besoin de le faire même s'il savait qu'il ne le retrouverait pas, mais c 'était quelque part parce qu'il ne voulait pas s'abandonner à l'idée d'être seul.

D'un autre côté, un problème se met en travers de sa route de vengeance : son pouvoir. Ces derniers temps quand Minato l'utilise, il se sent plus vite faible et les effets secondaires plus intense. Le médecin dit que c'est la fatigue de son corps, car son pouvoir est trop lourd et que le corps se fatigue plus vite lors de son utilisation. Si l'hybride faisait attention à sa santé, il ne l'utiliserait pas, mais comme pour lui il n'y a qu'une seule chose qui compte, Minato ne prend pas en compte ce problème et bien souvent, il finit par se faire mettre en arrêt le temps de récupérer pleinement. Heureusement pour lui, il peut tout à fait se défendre sans utiliser son don.


Voilà mon histoire est finie, enfin pour le moment ! Quoi ? Comment ça, ça n'est pas une histoire d'amour ? Mais si ! Si Haya et Sydney ne s'étaient pas aimés, Minato n'aurait pas naquit. Si Minato n'avait pas aimé sa sœur et son demi-frère, la perte et la trahison n'auraient pas étaient aussi forte ! Tout est question d'amour ! Il vous suffit d'ouvrir grand les yeux pour comprendre...


 


 
Ce que je suis vraiment

 
 
Mon surnom: Ran
Age: 20 ans!
Comment es-tu arrivé ici?: Tous les chemin mènent au forum.
Des choses à dire à propos du forum? o/
Le code du règlement:
 

  Créé par Sinn sur Epicode
 

[/b]


Dernière édition par Minato le Jeu 26 Nov - 0:06, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Maître/ Partenaire:: Minato
Hybrides::
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Minato [Terminé]   Ven 23 Oct - 13:56

Rebienvenue Minatooo!! Eh ben ça promet vu ce caractère u_u J'ai hâte de lire la suite et bon courage pour ta fiche hu hu

_________________


Voice of Cain Donnes moi ta bénédiction, envois moi un de tes anges du sommeil, montres moi tes ailes blanches et endors nous à jamais. Moi qui porte un nom destiné à pécher, je te vénérerai éternellement oh toi dieu si incompris, mon amour sans borne et mon corps t'appartiennent éternellement. Apportes à ce monde la fin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Minato [Terminé]   Ven 23 Oct - 13:59

Rebienvenue !
Bon choix de race **
Bon courage pour la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 248
Date d'inscription : 25/04/2015

Feuille de personnage
Maître/ Partenaire::
Hybrides:: Aucun!
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Minato [Terminé]   Jeu 26 Nov - 1:55




Félicitations !


J'adore ta fiche *^* L'histoire surtout et la fin! Très belle conclusion! *^* J'ai vraiment accroché à ta fiche! *^* Aymeric m'a fait un peu de peine éè Bref parfait je te valide ! hu hu~
Félicitations! Tu as complété ta fiche personnage avec brio! Te voici prêt/prête pour rp sur Hybrid Knight!
Pense bien à  recenser ton avatar! Tu peux aussi faire ta fiche de lien  et demander un logement ! Selon ton groupe tu peux aussi faire une demande d'hybride/maître/partenaire ici ~ Si tu es un double compte, n'oublie pas de le recenser ici !


Si tu as la moindre question, n'hésites pas à contacter tes administrateurs et modérateurs chéris que sont Azazel et Ran! <3

© Narja - Never-Utopia

_________________

Merci Leim pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Minato [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Minato [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Base Alpha Tango Zoulou du CSNU[Terminé]
» En combien de temp l'avez vous terminé ?
» Période d'essai terminée : Gray
» [Terminé] Event # 27 - Nightmare Castle - Astuces
» Lily Evans [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Knight :: Validée :: Hybrides-