Hybrid Knight

Forum hybride/maître NC-16
 

Partagez | 
 

 Une relation compliquée [Feat Edward Wellbe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Une relation compliquée [Feat Edward Wellbe]   Mar 20 Oct - 9:22



Une relation compliquée


Feat Edward Wellbe


J'étais en train de marcher jusque ma tanière, sac sur les épaules main sur ma blessure et oreilles basses, tout en me remémorant ma journée.

J'étais retourné en Jiyuu (première bêtise depuis le début de mon rétablissement) pour essayer de voler un peu d'argent pour le médecin qui m'avait soignée. Ils avaient beau dire, j'avais une dette envers eux que je voulais payer le plus rapidement possible. Bien entendu, Edward n'était pas au courant de mes intentions, ni même de mes activités. Je n'osais même pas imaginer sa réaction si jamais il venait à les savoir... Il me tuerait!
Bref! Pendant plusieurs jours, j'avais cherché des fortunes faciles à dérober tout en remplissant au fur et à mesure un sac à provision. J'avais oublié de prendre mes pansements, du coup ma blessure commença plus ou moins rapidement à me faire mal. Commencement d'infection? Simple guérison difficile? Je n'en savais fichtre rien. Ce qui était certain c'est que je maudissais cet archer et ma propre bêtise, les mettant dans le même sac. En tous les cas, ce fait fit que voler devint de plus en plus difficile et que, comme une idiote, je n'en tins pas compte. Alors, quand je fus allé voler quelques piécettes d'or, je me mis des mercenaires à dos. Et, pendant la course poursuite se termina, pour moi, en une chute qui rouvrit ma blessure.

Entre ce moment-là et mon retour chez moi, il s'était passé pas mal de choses. Mais je devais avouer que l'envie de rentrer chez moi était devenu de plus en plus fort au fur et à mesure que le temps passait. Heureusement pour moi, j'arrivai enfin sur mon territoire après une traversée laborieuse du désert et de la forêt.
En arrivant dans ma grotte par la plus grande entrée, je laissai tomber mon sac. Je me sentais fiévreuse et j'avais terriblement envie de dormir. J'allai donc sur ma paillasse et j'ôtai mes habits pour mettre un kimono qui me permettait d'avoir librement accès à mes épaules. Ceci fait, je pus donc enlever le pansement. Ma blessure était saignante et purulente. Je ne savais pas comment faire pour soigner ça. Je pris donc une compresse propre qui m'avait été fournie et je la plongeai dans l'eau avant de l'appliquer sur ma blessure. Mauvaise idée : la douleur provoquée par ce geste qui, en plus de cela, avait été trop puissant, me fit pousser un cri alors que j'étais à deux doigt de tourner de l’œil.

- Merde... gémis-je, le souffle court.


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une relation compliquée [Feat Edward Wellbe]   Mar 20 Oct - 18:52


Une relation compliquée


Edward & Mylène




Cela faisait maintenant à peu près 3 semaines que je n'avais pas revu Lène. Chaque jour, chaque semaine, je venais voir si elle allait bien, malheureusement, à aucuns moments je ne la vis.
Je ne m’inquiétai qu'à moitié pour elle, je suis sûr qu'elle savait se débrouiller seule. Après tout elle a bien réussi pendant toutes ses années mais je ne pouvais m'empêcher de penser à sa blessure.

Alors que j'étais venu à sa tanière voir si elle y était, je ne la voyais pas sans surprise. Entre temps, j'en avais profité pour regarder les alentours pour mieux connaître la forêt. J'y découvris tellement de tanières que jamais je n'aurais pu les compter. Quelques jours plus tard, alors que j'étais revenu voir si elle était revenue, je voyais une sorte de grotte très bien cachée, peut-être trop. Je décidai d'y pénétrer et ce que j'y vis, était stupéfiant. C'était une sorte de grotte, reliée à toutes ses tanières et c'est peu dire qu'ils n'y en avaient qu'une dizaine. Au fond se trouvait une sorte de paillasse sur laquelle je la retrouvai allongée sur le côté.

Cette fois-ci, elle était en kimono, un kimono magnifique sûrement en soie rouge avec des bordures dorées. Ça épousait ses formes, la rendant plus attirante qu'avant. Alors que je m'avançai dans sa direction, quand je la positionnai face au plafond, je vis sa plaie saigner un peu malgré le fait qu'elle l'avait nettoyée avec une compresse. Elle était fiévreuse, chaude et transpirante. Je n'arrivais pas vraiment à savoir quoi faire.

J'enlevai ma veste et la mis sur son corps. Après ça, délicatement j'abaissai le kimono au niveau de ses épaules jusqu'à sa poitrine et pris une nouvelle compresse. Je la mis dans l'eau et pris la main de Lène afin de pouvoir y mettre la mienne. Sa plaie avait du pus tout autour, ce n'était clairement pas mieux qu'auparavant, j'avais même peur que son état empire. Je m'assis à ses côtés quelque peu inquiet. Je m'avançai ensuite un peu au dessus d'elle afin de voir ce qu'elle avait bien pu mettre dans le gros sac à côté d'elle.

« Encore et toujours la même chose… Tu peux pas t'en empêcher hein... »

Je le lui dis avec un soupir mais aussi avec un sourire que je voulais masquer.
J'étais resté au dessus, tête au niveau de la sienne.

« Alors, comme ça on est partie sans prévenir ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une relation compliquée [Feat Edward Wellbe]   Mer 21 Oct - 0:35



Une relation compliquée


Feat Edward Wellbe


Fatiguée et morte de douleur, je n'étais vraiment pas au top de ma forme. Pour être franche, je dois avouer que j'étais vraiment au plus mal... la peur en moins. J'avais l'impression d'être dans le même état que quand Edward était venu me chercher à Jiyuu sans le malaise d'être dans un endroit inconnu et rempli d'humains. J'avais beau faire confiance à ce jeune homme brun que je connaissais depuis longtemps, ce n'est pas pour autant que je leur faisais tous confiance.

Pendant ma souffrance, alors que je ne savais même pas depuis combien de temps j'étais là, j'entendis des bruits de pas à l'entrée qui se rapprochèrent lentement. Allongée sur ma gauche, une main sur la compresse qui épongeais le sang qui coulait de ma blessure, je n'eus pas le courage de lever la tête pour regarder qui c'était. Je n'étais même pas certaine que je l'aurais reconnu. Pour tout dire, je n'eus même pas la force de me rebeller lorsque deux mains me bougèrent avec délicatesse pour me placer sur le dos. Je réussis juste à grimacer et grogner de douleur.

Plus que la curiosité, c'est la chaleur de ce qui vint m'envelopper et l'odeur dessus qui me firent ouvrir les yeux. Je reconnaissais cette dernière et la seule pensée qui me vint est que j'aurais préféré qu'il ne trouve pas l'endroit exact où je vivais. Pourtant, j'étais contente qu'il me trouve pour me donner un coup de main... ce que je n'étais pas prête de lui avouer. Même pour tout l'or du monde!
Lorsque mon kimono fut baissé pour libérer mes épaules, je ne réagis pas. Les oreilles basses, je me concentrai sur l'odeur de Edward pour m'obliger au calme. Il n'aurait plus manqué que je fasse le même cinéma qu'à l'abri...

Je ne vis pas ce qu'il fit. Je sentis simplement la douleur provoquée par ses soins qui ne devaient pas être très différents des miens. Puis, je l'entendis soupirer à mon attention :

« Encore et toujours la même chose… Tu peux pas t'en empêcher hein... »

Je le fusillai (comme je le pus dans l'état dans lequel j'étais, c'est à dire avec peu de conviction) du regard sa silhouette que j'avais peine à distinguer alors qu'il continuait :

« Alors, comme ça on est partie sans prévenir ? »

- La ferme...! lui répondis-je faiblement, la gorge sèche.

J'avais soif. Vraiment soif. Je tentai donc de me relever. Mes deux premières tentatives furent tellement infructueuses (je ne pus bouger plus que mes doigts à peu de choses près) que j'étais persuadée qu'il n'avait rien remarqué. Puis, à la troisième tentative, je parvins enfin à relever doucement mon buste. J'avais vraiment mal, mais ma soif me poussai à continuer. Sans parler que je me sentais poisseuse alors que je venais de me changer et faible comme si j'avais couru pendant des heures.
Si seulement je ne me sentais pas aussi mal... pensai-je en tentant de me lever doucement sur me bras malgré mes douleurs.


© code by Lou' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une relation compliquée [Feat Edward Wellbe]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une relation compliquée [Feat Edward Wellbe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edward Elric (Fullmetal Alchemist)
» Hot Toys Edward Scissorhands 12"
» [RESOLUE] Eviter d'avoir un forme trop compliqué
» « you spin my head right round when you go down » feat. Jordane
» Relation amoureuse frère soeur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Knight :: 
Archives
 :: Archives :: Archives rps
-